07 mars 2015

CAHIERS DU JOUR : 7 mars¨ Aujourd'hui leçon à apprendre par cœur

 

coeur

Apprendre par « le » cœur ?  Sous cet angle, je plussoie la formule. Le cœur retient mieux que le cerveau. L’exemple d’aujourd’hui est flagrant : cette fillette dont j’ai récemment évoqué les problèmes me laissait désemparée au point que je n’éprouvais que peu d’empathie pour elle, au point que je ne retenais pas son prénom (turc, donc un peu compliqué). Maintenant que je perçois la source de ses difficultés, je ressens davantage de bienveillance envers elle, et cet après-midi, je n’ai eu aucune difficulté à la prénommer. Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point !

© Martine Littér'auteurs - 7 mars 2015

https://www.facebook.com/martine.crasez


Les 366 réels à prise rapide correspondent à un exercice d’écriture de Raymond Queneau tiré des Exercices de Style. Il s’agit d’écrire chaque jour un texte sur un thème proposé sous la forme “Aujourd’hui [quelque chose]“.


Les règles sont les suivantes : écrire sur le vif, ne pas écrire plus de 100 mots, rapporter des éléments réels de sa journée sans en inventer et sans se référer à un jour antérieur, suivre la thématique de la date correspondante. La liste des thèmes et le règlement sont ici

La bande des "aujourd'hiens", répertoriée à ce jour (clic sur le nom de leur blog) :

Valentyne, sur son blog "La jument verte", Fred Mili, sur "Histoire et Nouvelles", Marlaguette, sur "Destinée de pacotille", Jacou, sur "Les mots autographes", Dominique, sur "Un esprit sain dans un corsage", Asphodèle, sur "Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture"Martine, sur "Mon carnet à Malices" Croc, sur "Des mots et des images"Rebecca Zartarian-Arabian, ICINadael sur « Les mots de la fin« . Prudence Petitpas, ICI. 

Prochain épisode : 8 mars ¨ Aujourd'hui féminité.


Commentaires sur CAHIERS DU JOUR : 7 mars¨ Aujourd'hui leçon à apprendre par cœur

    Quelle finesse ! Belle inspiration ce soir ! Je reviens de chez Aspho et toutes les deux vous n'enchantez !

    Posté par Syl., 07 mars 2015 à 20:59 | | Répondre
    • C'est curieux-marrant que, sans nous concerter, Aspho et moi ayons employé le terme de plussoyer... les ondes quenausienne passent... merci de ta visite, Syl et à tout de suite sur un autre plateau

      Posté par M littér'auteurs, 07 mars 2015 à 21:41 | | Répondre
      • Erreur ! C'est dans un commentaire qu'Asphodèle a utilisé ce terme de plussoyer, dont, certainement personne dans la bande d'aujourd'hiens que nous sommes, n'a dû apprendre la conjugaison par cœur, puisqu'il est d'invention très récente

        Posté par M Littér'auteurs, 08 mars 2015 à 07:31 | | Répondre
  • C'était étonnant que tu n'y arrives pas avec cette petite ! Je te reconnais bien là..."par le coeur"...tout est possible, les portes s'ouvrent...

    Posté par Asphodèle, 07 mars 2015 à 21:41 | | Répondre
    • Je cois avoir trouvé le chemin, avec elle. Il sera long et tortueux, si ses parents veulent me suivre dans cette aventure.

      Posté par M littér'auteurs, 07 mars 2015 à 21:43 | | Répondre
  • Ha et toi pour la concision, chapeau bas....très bas ....

    Posté par Asphodèle, 07 mars 2015 à 21:42 | | Répondre
    • J'écris mes textes comme ils viennent. Ensuite, je les reconsidère, pour supprimer l'inutile, le futile, le babil....

      Posté par M littér'auteurs, 07 mars 2015 à 21:46 | | Répondre
  • Une jolie histoire qui commence avec cette petite fille... quand l'esprit s'égare, le cœur s'en empare.

    Posté par Nadael, 07 mars 2015 à 22:44 | | Répondre
  • Par le coeur.... c'est la meilleure façon d'apprendre ! cette petite fille a la chance de t'avoir rencontrée.

    Posté par prudencepetitpas, 08 mars 2015 à 10:02 | | Répondre
Nouveau commentaire