05 mars 2015

CAHIERS DU JOUR : 5 mars ¨Aujourd'hui pensée parasite

2015

Aujourd’hui, je me suis mise à la place de Léon Tolstoï (avant qu’il ne possède sa barbe broussailleuse), auquel son frère interdisait formellement de penser à un ours blanc. Vous devinez bien sûr le supplice de cet enfant qui ne pouvait plus s’empêcher d’avoir à l’esprit l’image du plantigrade interdit. Alors, je me suis refusé le droit d’imaginer ce que serait cet exercice de style qu’il me faudrait rédiger sur les pensées parasites. Eh bien, ça fonctionne ! L’idée m’a obsédée toute la journée. Bon, ça c’est fait, je vais pouvoir passer à autre chose.
Et… T O C !

© Martine Littér'auteurs - 5 mars 2015

https://www.facebook.com/martine.crasez


Les 366 réels à prise rapide correspondent à un exercice d’écriture de Raymond Queneau tiré des Exercices de Style. Il s’agit d’écrire chaque jour un texte sur un thème proposé sous la forme “Aujourd’hui [quelque chose]“.


Les règles sont les suivantes : écrire sur le vif, ne pas écrire plus de 100 mots, rapporter des éléments réels de sa journée sans en inventer et sans se référer à un jour antérieur, suivre la thématique de la date correspondante. La liste des thèmes et le règlement sont ici

Valentyne, sur son blog "La jument verte", Fred Mili, sur "Histoire et Nouvelles", Marlaguette, sur "Destinée de pacotille", Jacou, sur "Les mots autographes", Dominique, sur "Un esprit sain dans un corsage", Asphodèle, sur "Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture", Martine, sur "Mon carnet à Malices" Croc, sur "Des mots et des images" se livrent aussi à cet exercice quotidien et périlleux.

Prochain épisode : 6 mars¨ Aujourd'hui il faudrait réparer

 


Commentaires sur CAHIERS DU JOUR : 5 mars ¨Aujourd'hui pensée parasite

    Ha mais c'était un sadique le frère de Tolstoï !!! Tu en empruntes des chemins tortueux pour ces "réels", pourvu que ça ne me prenne pas aussi !!! Arf ! En tout cas bravo !

    Posté par Asphodèle, 05 mars 2015 à 18:48 | | Répondre
    • C'est ça qui est rigolo (pour moi)... les chemins tortueux qui mènent tous à Rome... ou à Raymond, si tu préfères !

      Posté par M Littér'auteurs, 05 mars 2015 à 18:53 | | Répondre
  • Je ne connaissais pas cette anecdote sur Tolstoï
    Je vais essayer et ne pas penser "cheval " demain (lol)
    Bonne soirée Martine

    Posté par Valentyne, 05 mars 2015 à 21:37 | | Répondre
    • Il n'y aurait pas un fer à cheval à changer, demain, par hasard ?

      Posté par M Littér'auteurs, 05 mars 2015 à 22:38 | | Répondre
  • Je retiens la leçon. Pas évident pourtant !

    Posté par Syl., 06 mars 2015 à 16:16 | | Répondre
  • Et si son frère ne lui avait pas interdit de penser à un ours blanc...et si les ours blancs ça n'avaient jamais existé, Tolstoï serait-il devenu Tolstoï...

    Posté par jacou, 06 mars 2015 à 18:23 | | Répondre
  • Pouquoi tu te laisses pousser la barbe ? J'ai du mal à t'imaginer jouer à l'ourse en tout cas.

    Posté par Fred Mili, 07 mars 2015 à 17:07 | | Répondre
Nouveau commentaire