Newsletter

Littér'auteurs

18 mai 2015

CAHIERS DU JOUR : "Elle m'a dit"

2015-05-18 DÉMÉNAGEMENT

J'ai osé ! Cela faisait longtemps que ça me démangeait, mais je pensais la manoeuvre trop complexe.

Littér'auteurs cesse ses publications ici,

et devient

Écri'turbulence

(ici)

Vous pouvez mettre vos liens à jour, vous abonner à l'infolettre (la news pour les anglophones) et me faire part de vos commentaires.

L'emménagement n'est pas encore vraiment terminé ; je n'ai pas accroché toutes les étagères, ni rangé tous les tiroirs.

Merci de votre fidélité, et à très vite sur Écri'turbulence (avec quelques rubriques nouvelles à venir)

Posté par C Martine à 15:29 - Commentaires [5] - Permalien [#]


17 mai 2015

CAHIERS DU JOUR : 17 mai ¨Aujourd'hui tache.

2015-05-17 TACHE

Taches blanches sur lit de verdure. Délicates et discrètes efflorescences que le soleil n'a pas encore empourprées de la vigueur de ses rais. Gouttelettes lactescentes gracieusement nichées dans un berceau verdelet. Sur l'accotement d'une chaussée qui soudain s'est animée du roulement d'une centaine de petites reines. Effrayées, les fleurettes ont piqué du nez et laissé passer le tumulte d'une course cycliste. Ces souveraines roturières n'ont aucun savoir-vivre, ni respect pour la majesté et la somptuosité naturelles. 

01

© Martine Littér'auteurs - 17 mai 2015 

 page FB

Prochain épisode : 18 mai ¨Aujourd'hui elle a dit

DIMANCHE POÉTIQUE : NÂZIM HIKMET

Nâzim Hikmet

Légende des légendes


Nous sommes au bord de l'eau,
le platane et moi.
Notre image apparaît dans l'eau,
le platane et moi.
Le reflet de l’eau nous effleure,
le platane et moi.


Nous sommes au bord de l’eau,
le platane, moi et puis le chat.
Notre image apparaît dans l’eau,
le platane, moi et puis le chat.
Le reflet de l’eau nous effleure,
le platane, moi et puis le chat.


Nous sommes au bord de l’eau,
le platane, moi, le chat, et puis le soleil.
Notre image apparaît dans l'eau,
le platane, moi, le chat, et puis le soleil.
Le reflet de l'eau nous effleure,
le platane, moi, le chat et puis le soleil.
Nous sommes au bord de l'eau,
le platane, moi, le chat, le soleil, et puis notre vie.
Notre image apparaît dans l'eau :
le platane, moi, le chat, le soleil et puis notre vie.
Le reflet de l'eau nous effleure,
le platane, moi, le chat, le soleil et puis notre vie.


Nous sommes au bord de l'eau,
le chat s'en ira le premier,
dans l'eau se perdra son image
Et puis je m'en irai, moi,
dans l'eau se perdra mon image.
Et puis s'en ira le platane;
dans l'eau se perdra son image.
Et puis l'eau s'en ira,
le soleil restera,
puis à son tour il s'en ira.


Nous sommes au bord de l'eau,
le platane, moi, le chat, le soleil et puis notre vie.
L'eau est fraîche,
le platane est immense,
moi j'écris des vers,
le chat somnole,
nous vivons Dieu merci,
le reflet de l'eau nous effleure,
le platane, moi, le chat, le soleil et puis notre vie.

 

Nâzim Hikmet

 

Posté par C Martine à 07:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

DES PLUMES À CRAQUER chez ASPHODÈLE

 

2015

Corrigations

Il va s'y mettre.

Il repousse ce moment depuis quelques jours ; mais les élèves attendent la correction. Il a proposé à sa classe de seconde un sujet libre en suggérant aux lycéens de se lâcher. De s'évader. De se laisser porter par le souffle de leur inspiration, comme une abeille turbulente occupée à faire ses courses de fleurs en fleurs.

Il va s'y mettre.

Il va prendre son courage à deux mains, pour ne pas céder à l'ennui qui déjà s'empare de lui, à la simple idée de devoir lire – et peut-être s'extasier d'une pharisienne admiration – un texte qui l'aura fait pleurer de consternation.

Il va s'y mettre.

Il allume d'abord un feu de branches mortes dans la cheminée de son bureau. Ce serait folie pour ses articulations, pense-t-il, que de travailler dans le froid. Et puis, ça lui fait plaisir d'entendre les craquements des ramilles.

Il va s'y mettre.

Il dépose une tablette de chocolat à croquer sur l'angle droit de son bureau. Et, sur l'angle gauche, son paquet de clopes (pourvu que les élèves n'emploient pas ce terme vulgaire !) et une boîte d'allumettes. Il ajoute un sachet de caramel. Quelques douceurs ne pourront que le réconforter.

Il va s'y mettre.

Il a les nerfs en pelote. Ses pensées vagabondent comme les abeilles qu'il a évoquées devant ces jeunes dont il a la charge de raccommoder l'inculture et le vernis de futurs playboys en quête d'amours éphémères. Ce lycée de fils à papas pleins de thunes le débecte.

Il va s'y mettre.

Il a bien l'intention de les faire raquer : il va étudier leur prose sous toutes les coutures, dénicher les fautes de syntaxe, débusquer les barbarismes, leur mettre le nez dans leur ignorance, repérer les solécismes, triturer les contresens. Il sent le ressentiment monter en lui, prêt à éclater comme un coup de tonnerre.

Il va s'y mettre.

Il ne supporte pas ces jean-foutre pas même capables d'installer un logiciel correcteur d'orthographe qui lui éviterait de devoir déchiffrer leur jargon phonétique.

Il va s'y mettre.

Il prend une grande inspiration.

Il rassemble le paquet de copies.

Délicatement le pose sur les flammèches.

Il allume une cigarette,

Soulagé.

© Martine Littér'auteurs - 16 mai 2015 

 page FB

 

ASPHODELE

Pour tout dire, c'est ASPHODÈLE (mais oui ! cliquez donc !) qui orchestre ce jeu d'écriture. Elle propose un mot, les futurs particpants proposent des mots que leur évoque ce vocable. Et de mots en mots, de mots par mots, de mots à mots... chacun devient créateur d'un texte unique, comme une pièce de collection.

Cette fois-ci, il fallait mettre en harmonie :

Feu, chocolat, pelote, courage, croquer, branche, pleurer, folie, logiciel, admiration, couture, s’évader, play-boy (ou playboy), abeille, clope, plaisir, raquer, tunes (ou thunes), caramel, articulations, céder, raccommoder, vernis, allumette, amour, courses (dans le sens de shopping),  tonnerre.

 

Posté par C Martine à 06:30 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , ,


15 mai 2015

CAHIERS DU JOUR : 15 mai ¨ Aujourd'hui un mot en anglais

 

2015

Ne me parlez pas de l'anglais en anglais, s'il vous plaît. Je suis née avant 1968 et la France, du haut de sa suffisance, n'avait pas intégré le caractère inéluctable de cet idiome. Je suis une handicapée des langues, une inadaptée du bien causer international, une égrotante de la british phraséologie.

Le voilà, mon mot en anglais ! "British" ! Je ne me savais pas si polyglotte, moi qui de l'espagnol ou de l'allemand n'ai jamais su faire usage, en dépit des années passées à les bachoter.

Mais le latin… Ah ! Le latin ! J'en profite toujours.

© Martine Littér'auteurs - 15 mai 2015 

 page FB

Prochain épisode : 16 mai ¨Aujourd'hui la sécurité c'est

14 mai 2015

CAHIERS DU JOUR : 14 mai¨ Aujourd'hui enfant

 

2015-05-14 - ENFANT

Il existe des rites initiatiques et des rites de passage au sein de la tribu humaine. Tandis que les premiers marquent l'incorporation d'un individu dans le groupe, les seconds estampillent une étape dans sa vie. Aujourd'hui, un concours de pétanque a réuni une centaine de personnes sur l'aire de loisirs de mon village. Dont quatre enfants.

Rite initiatique ou rite de passage pour ces gamins qui miment savamment la gestuelle des adultes ? Reste à espérer qu'à la buvette, après les joutes, ils retrouveront leur âme de pitchoun en sirotant une limonade.

© Martine Littér'auteurs - 14 mai 2015 

 page FB

Prochain épisode : 15 mai ¨ Aujourd'hui un mot en anglais

13 mai 2015

CAHIERS DU JOUR : 13 mai ¨ Aujourd'hui la toute première question qu'on va vous poser

 

2015

J'aurais pu rédiger ce billet hier, ou avant-hier, ou n'importe quel jour. "As-tu bien dormi ?", c'est rituellement la question que chaque matin me pose mon mari. C'est immanquablement  celle à laquelle je réponds, en terminant par "Et toi ?".

Cette nuit fut agitée, malgré mes cinq kilomètres de vadrouille dans la ville. Cinq kilomètres trois cent vingt, m'annonce mon podomètre ! Mais une pause thé, vers seize heures, a eu raison de mon sommeil. Et ma matounette câline a fait le reste, en venant se glisser contre moi, toute douce et ronronnante. 

© Martine Littér'auteurs - 12 mai 2015 

 page FB

Prochain épisode : 14 mai¨ Aujourd'hui enfant.

12 mai 2015

CAHIERS DU JOUR : 12 mai ¨ Fragment d'aujourd'hui raconté en poésie.

2015-05-12 THÉ

Poème en T

J'ai quitté
ma ruralité
pour visiter
de Grenoble la cité.

Vous vous doutez
que j'ai été
complètement envoûtée
par la liberté
de cette journée de presqu'été

Les rues piétonnes j'ai arpenté
les librairies j'ai fréquenté
quelques boutiques j'ai prospecté
mais aussi me suis arrêtée
pour le plaisir de déguster
un breuvage d'épices apprêté

Dans mon jardin du thé
depuis des années adopté.

© Martine Littér'auteurs - 12 mai 2015 

 page FB

Prochain épisode : 13 mai ¨ Aujourd'hui la toute première question qu'on va vous poser.

11 mai 2015

CAHIERS DU JOUR : 11 mai ¨ Aujourd'hui il FAUT.

2015

Yfo, yaka, fokon…

Ah que je n'envie pas

les donneurs de leçons,
les montreurs de certitudes,
les distributeurs de conseils,
les vendeurs de solutions,
les trompeteurs de vérités,
les colporteurs d'idées reçues,

qui, en toutes circonstances,
affirment qu'ils détiennent
la bonne et unique réponse
à chaque situation.

Ah que je n'envie pas

les corsetés d'évidences,
les caparaçonnés de clichés,
les encoquillés de principes,
les cuirassés de sentences,
les résolveurs de problèmes,
les fabricants de postulats,

qui savent pour les autres,
ce qui est bien pour eux,
et masquent de leurs assertions
leur propre pusillanimité.

© Martine Littér'auteurs - 11 mai 2015 

 page FB

Prochain épisode : 12 mai ¨ Fragment d'aujourd'hui raconté en poésie.

10 mai 2015

CAHIERS DU JOUR : 10 mai ¨ Aujourd'hui une multitude de

2015

Une multitude de feuilles, de branches, de ramilles compose cette voute végétale sous laquelle j'ai flâné, cet après-midi. Une trouée de verdure, une échappée vers le ciel bleu de cette journée soleilleuse qui annonce l'arrivée tant espérée de la belle saison. Un instant de quiétude que les gazouillis des oiseaux n'altèrent pas : la petite gent ailée participe guillerettement au rendez-vous vernal. 

© Martine Littér'auteurs - 10 mai 2015 

 page FB

Prochain épisode : 11 mai ¨ Aujourd'hui il FAUT.

09 mai 2015

CAHIERS DU JOUR : 9 mai¨ Aujourd'hui ventre

2015

Ventre-saint-gris ! Si au XVI° siècle j'avais vécu, au temps du Bon Roi Henri, je n'aurais pas eu à courir ventre à terre toute la journée pour récolter des informations sur les manifestations de mon village. Parce qu'en ces lieux, ventrebleu, de golf point n'était, de camping point n'avait, et de safari à la truite point n'existait ! Ce fut amusant toutefois de voir certains se mettre à plat ventre devant un homme politique local, histoire de savoir ce qu'il avait dans le ventre ! Mais comme ventre affamé n'a pas d'oreilles, pour mieux entendre, de petits-fours me suis gavée.

© Martine Littér'auteurs - 9 mai 2015 

 page FB

Prochain épisode : 10 mai ¨ Aujourd'hui une multitude de