13 février 2013

SAHARA, Daniel Pennac & Antonin Louchard

Sahara Pennac

Tout va vite, trop vite, autour du "petit" : le "grand", qui partage sa chambre et danse "un machin apache" sur son lit, l'Oncle qui passe très vite en faisant pousser des immeubles. Et des ponts. Et des autoroutes. Tout va trop vite, alors que le petit a appris à l'école "qu'un rien dérange les atomes et qu'ils se communiquent le mouvement jusqu'à l'autre bout du monde".

Très subtil, cet album pour enfants que Daniel Pennac a signé en 1999, en complicité avec Antonin Louchard ! L'illustrateur a su brosser avec perspicacité les états d'âme de cet enfant qui prend conscience du remue-ménage qui l'enveloppe. Le petit observe et médite : les propos que lui offre l'auteur sont empreints de simplicité et de sagesse. "Je veux juste regarder". Et il découvre que même les pierres sont vivantes.

C'est une histoire sensible, douce, poétique que Pennac transmet ici. Son intention de "pédagogue" est plus suggérée qu'explicitée : que peut produire l'immobilité ? La capacité à éprouver l'invisible pour exister vraiment ?

Cette fable risque de déstabiliser les adultes, surpris de la concision du texte. Je pense, en revanche, qu'elle peut avoir les faveurs des enfants parce qu'elle leur donne à rêver, à se projeter.


Et voici ma quatrième contribution au challenge "Pennac", managé par George (ici)

challenge-daniel-pennac

Posté par C Martine à 08:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur SAHARA, Daniel Pennac & Antonin Louchard

    Un titre que je ne connaissais pas mais que j'aimerais bien essayer sur une petite lectrice.

    Posté par jerome, 13 février 2013 à 16:05 | | Répondre
    • Ce titre est devenu rare... si tu veux que je te le prête...à la seule condition que tu me dises ce que ta petite lectrice en a pensé. Moi, je vais le "tester", la semaine prochaine avec Mathis, 7 ans, puis la semaine suivante avec Camille et Maël (6 & 5 ans)...

      Posté par Littér'auteurs, 13 février 2013 à 20:29 | | Répondre
Nouveau commentaire