15 février 2015

CAHIER DU JOUR - 15 février 2015 - Aujourd'hui : serrer

Les 366 réels à prise rapide correspondent à un exercice d’écriture de Raymond Queneau tiré des Exercices de Style. Il s’agit d’écrire chaque jour un texte sur un thème proposé sous la forme “Aujourd’hui [quelque chose]“.

Les règles sont les suivantes : écrire sur le vif, ne pas écrire plus de 100 mots, rapporter des éléments réels de sa journée sans en inventer et sans se référer à un jour antérieur, suivre la thématique de la date correspondante. La liste des thèmes et le règlement sont ici

Valentyne, sur son blog "La jument verte", Fred Mili, sur "Histoire et Nouvelles", Marlaguette, sur "Destinée de pacotille", Jacou, sur "Les mots autographes", Dominique, sur "Un esprit sain dans un corsage",  se livrent aussi à cet exercice quotidien et périlleux.

2015

Ils s’étreignaient, se tenaient les mains, se regardaient dans les yeux, se souriaient. Ce matin. Ils dansaient au son de l’accordéon diatonique, osaient quelques pas incongrus, quelques gestes inadaptés. Ils dansaient la mazurka et la scottish, ils les découvraient. Leur maladresse était rigolote, d’ailleurs ils en rigolaient. Un-deux-trois-quatre-cinq-six-sept-et-huit… scandait le maître à danser.

-         Huit-et-demi, dit-elle timidement.

-          Et-un-et-deux-et-trois-et-quatre-et-cinq-et-six-et-sept-et-huit, renchérit son cavalier, en lui serrant l’épaule.

© Martine Littér'auteurs - 2015/02/15

« Ce que nous étions serrés sur cette plate-forme d'autobus ! Et ce que ce garçon pouvait avoir l'air bête et ridicule ! »

© Raymond Queneau - 1947


14 février 2015

CAHIERS DU JOUR : 14 février 2015 - Actions de votre corps (que des verbes)

Les 366 réels à prise rapide correspondent à un exercice d’écriture de Raymond Queneau tiré des Exercices de Style. Il s’agit d’écrire chaque jour un texte sur un thème proposé sous la forme “Aujourd’hui [quelque chose]“.

Les règles sont les suivantes : écrire sur le vif, ne pas écrire plus de 100 mots, rapporter des éléments réels de sa journée sans en inventer et sans se référer à un jour antérieur, suivre la thématique de la date correspondante. La liste des thèmes et le règlement sont ici

Valentyne, sur son blog "La jument verte", Fred Mili, sur "Histoire et Nouvelles", Marlaguette, sur "Destinée de pacotille", Jacou, sur "Les mots autographes", Dominique, sur "Un esprit sain dans un corsage",  se livrent aussi à cet exercice quotidien et périlleux.

2015

13 février 2015

CAHIERS DU JOUR, 13 FÉVRIER : Aujourd'hui : Végétal

Les 366 réels à prise rapide correspondent à un exercice d’écriture de Raymond Queneau tiré des Exercices de Style. Il s’agit d’écrire chaque jour un texte sur un thème proposé sous la forme “Aujourd’hui [quelque chose]“.

Les règles sont les suivantes : écrire sur le vif, ne pas écrire plus de 100 mots, rapporter des éléments réels de sa journée sans en inventer et sans se référer à un jour antérieur, suivre la thématique de la date correspondante. La liste des thèmes et le règlement sont ici

Valentyne, sur son blog "La jument verte", Fred Mili, sur "Histoire et Nouvelles", Marlaguette, sur "Destinée de pacotille", Jacou, sur "Les mots autographes", Dominique, sur "Un esprit sain dans un corsage",  se livrent aussi à cet exercice quotidien et périlleux.

molécule de chlorophylle

Ma misophonie et les végétaux

Je ne savais pas qu’un végétal pouvait être aussi bruyant :

-         ça fait bluuuup,

-         ça fait paaafff,

-         ça fait tchlaaaaaaacccc,

-         ça fait pfouah-pfouah,

-         ça sait faire tlan,

 Vous ne comprenez pas ? Le chewing-gum que mâchait ma petite élève, il y a quelques heures, il est bien à la chlorophylle ? Et la chlorophylle, c’est bien l’un des pigments de certains végétaux ?

© Martine Littér'auteurs - 2015/02/13

12 février 2015

CAHIERS DU JOUR? 12 FÉVRIER - Aujourd'hui : Imprévu

Les 366 réels à prise rapide correspondent à un exercice d’écriture de Raymond Queneau tiré des Exercices de Style. Il s’agit d’écrire chaque jour un texte sur un thème proposé sous la forme “Aujourd’hui [quelque chose]“.

Les règles sont les suivantes : écrire sur le vif, ne pas écrire plus de 100 mots, rapporter des éléments réels de sa journée sans en inventer et sans se référer à un jour antérieur, suivre la thématique de la date correspondante. La liste des thèmes et le règlement sont ici

Valentyne, sur son blog "La jument verte", Fred Mili, sur "Histoire et Nouvelles", Marlaguette, sur "Destinée de pacotille", Jacou, sur "Les mots autographes", Dominique, sur "Un esprit sain dans un corsage",  se livrent aussi à cet exercice quotidien et périlleux.

2015

Soirée resto improvisée. Un espace sympa, animé par un couple sympa. Tout y est frais, tout est d’origine locale. Et de bonne origine. Des gens qui aiment les gens, qui aiment les produits savoureux qu’ils font valoir. Ce soir, un pavé de rumsteck, cuit juste comme c’est bon en bouche, agrémenté d’une sauce au poivre. Ce soir, un tartare de bœuf coupé au couteau, relevé, lui aussi, juste comme c’est bon en bouche. Simple et exquis. Et les pommes de terre « Signature » - du nom de ce restaurant – succulentes ! Bref, une soirée complètement parfaite.

© Martine Littér'auteurs - 2015/02/12

11 février 2015

CAHIERS DU JOUR, 11 février 2015 - AUJOURD'HUI "NOIR"

Les 366 réels à prise rapide correspondent à un exercice d’écriture de Raymond Queneau tiré des Exercices de Style. Il s’agit d’écrire chaque jour un texte sur un thème proposé sous la forme “Aujourd’hui [quelque chose]“.

Les règles sont les suivantes : écrire sur le vif, ne pas écrire plus de 100 mots, rapporter des éléments réels de sa journée sans en inventer et sans se référer à un jour antérieur, suivre la thématique de la date correspondante. La liste des thèmes et le règlement sont ici

Valentyne, sur son blog "La jument verte", Fred Mili, sur "Histoire et Nouvelles", Marlaguette, sur "Destinée de pacotille", Jacou, sur "Les mots autographes", Dominique, sur "Un esprit sain dans un corsage",  se livrent aussi à cet exercice quotidien et périlleux.

 

NOIR

 

© Martine Littér'auteurs - 2015/02/11


10 février 2015

CAHIERS DU JOUR, 10 février 2015 - Aujourd'hui NOTE

Les 366 réels à prise rapide correspondent à un exercice d’écriture de Raymond Queneau tiré des Exercices de Style. Il s’agit d’écrire chaque jour un texte sur un thème proposé sous la forme “Aujourd’hui [quelque chose]“.

Les règles sont les suivantes : écrire sur le vif, ne pas écrire plus de 100 mots, rapporter des éléments réels de sa journée sans en inventer et sans se référer à un jour antérieur, suivre la thématique de la date correspondante. La liste des thèmes et le règlement sont ici

Valentyne, sur son blog "La jument verte", Fred Mili, sur "Histoire et Nouvelles", Marlaguette, sur "Destinée de pacotille", Jacou, sur "Les mots autographes", Dominique, sur "Un esprit sain dans un corsage",  se livrent aussi à cet exercice quotidien et périlleux.

NOTE

DO…mestiquer une imprimante

RÉ…calcitrante, c’est de la

MI…cro-chirurgie.

FA…çon de parler, me dis-je, en

SOL…iloquant.

LA…machine ne me résistera pas

SI…je garde mon calme.

© Martine Littér'auteurs - 2015/02/10

08 février 2015

CAHIERS DU JOUR : semaine du 2 au 8 février 2015

mots

Les 366 réels à prise rapide correspondent à un exercice d’écriture de Raymond Queneau tiré des Exercices de Style. Il s’agit d’écrire chaque jour un texte sur un thème proposé sous la forme “Aujourd’hui [quelque chose]“.

Les règles sont les suivantes : écrire sur le vif, ne pas écrire plus de 100 mots, rapporter des éléments réels de sa journée sans en inventer et sans se référer à un jour antérieur, suivre la thématique de la date correspondante. La liste des thèmes et le règlement sont ici

Valentyne, sur son blog "La jument verte", Fred Mili, sur "Histoire et Nouvelles", Marlaguette, sur "Destinée de pacotille", Jacou, sur "Les mots autographes", Dominique, sur "Un esprit sain dans un corsage",  se livrent aussi à cet exercice quotidien et périlleux.


2 février ¨ Aujourd'hui toujours par deux.

Bécassine

Habituellement sur le visage, on voit DEUX yeux, DEUX oreilles, DEUX joues. Mais comme DEUX nez et DEUX bouches, ça serait plutôt Picassoïque ou Picassoïen, la nature nous a créés avec une seule bouche et un seul nez. L’un ne va pas sans l’autre. Imaginez-vous un personnage sans nez, ou sans bouche ? Imaginez-vous sa difformité ?

Pourtant depuis cent-dix ans aujourd’hui nous nous divertissons d’un personnage qui ne possède pas de bouche. C’est notre amie Bécassine, née le 2 février 1905.

Bon anniversaire, Mademoiselle Annaïck Labomez, fille de Joseph Pinchon !


3 février¨ Aujourd'hui question idiote.

papier toilette billet euro argent 22_1_6

Des questions idiotes, j'en ai plein qui me trottent dans la tête à longueur de journées (parfois de nuits aussi). En voici une, parfaitement existentielle vous en conviendrez : quel est le chiffre d’affaire du papier toilette en Europe.

La réponse est ici :


Un Européen consomme 13 kilogrammes de « PQ », le papier hygiénique, chaque année, avec un marché estimé à 8,5 milliards annuels sur ce continent. 


4 février ¨Aujourd'hui ça me regarde [pas]

yeux

Une inconnue un peu givrée
Qui signe des post enfiévrés
Ça me regarde pas, ça me regarde pas

Une inconnue très intrusive
À la présence abusive
Ça me regarde pas, ça me regarde pas

Une inconnue qui veut savoir
Ce qui se passe dans mon boudoir
Ça ne la regarde pas, ça ne la regarde pas

Et c’est comme ça !

À la manière de Robert Desnos


5 février ¨Aujourd'hui vêtement.

oignon

Des fringues, des frusques, des nippes. En cette saison, c’est un peu pelure d’oignon !

Comment ça, il ne faut pas s’introduire entre la pelure et l’oignon ? Parce que vous pensez, vous, que ce ne sont pas mes oignons que de me mettre mon nez dans l’armoire où mes vêtements sont accrochés en rang d’oignon ? Parce qu’ils sont soignés aux petits oignons mes habits ! Pas vraiment parce que j’aime ressembler à ce bulbe « gonflé et bedonnant, comme les clowns qui ont trente-six gilets », mais parce que les oignons sont symbole de l’intelligence en Chine. Je m'égare, là...


6 février¨ Aujourd'hui celui ou celle qui dit « oui ».

standardiste

- Allo ?

- Oui, me répond la standardiste.


7 février ¨ Aujourd'hui c'est presque.

horloge

C’est presque ça !

Une connaissance, aujourd’hui, me raconte ses déboires avec sa fille adolescente qui a un peu la tête à l’envers. Et qui, outre crises de nerfs et bouderies en tout genre, accumule malaises, bobos et blessures. « Je sais, me confie-t-elle, c’est "psychomatique". Mais c’est usant ! »

pendule

J’ai pensé qu’elle était au bord du rouleau, mais comme je ne voulais pas remuer le couteau sur le feu en mettant les pendules sur les i, j’ai préféré rester sourde comme une carte. Après tout, chacun voit midi à quatorze heure, non ?

 

 

 

 

 

 

 


8 février ¨ Aujourd'hui tourne.

terre tourne

La terre tourne, on nous le dit depuis la nuit des temps. Mais ceux qui tournent autour de nous ne vont pas toujours rond ! Assisté cet après-midi à la répétition de « chansonniers » des temps modernes, de ceux qui affirment que si le poisson rouge tourne en rond dans son bocal, il a, malgré tout, des choses à dire : que notre société tourne au vinaigre, qu’il ne suffit pas de tourner casaque pour se dédouaner, que les tournées électorales ne sont que fatuité.

Patron ! C’est ma tournée !


Les cahiers du jour du 5 au 11 janvier 2015 sont ici
Les cahiers du jour du 12 au 18 janvier 2015 sont ici 
Les cahiers du jour du 19 au 25 janvier sont ici
Les cahiers du jours du 26 janvier au 1er février sont ici

 

 

01 février 2015

LES CAHIERS DU JOUR - Semaine du 26 janvier au 1er février

mots

Les 366 réels à prise rapide correspondent à un exercice d’écriture de Raymond Queneau tiré des Exercices de Style. Il s’agit d’écrire chaque jour un texte sur un thème proposé sous la forme “Aujourd’hui [quelque chose]“.

Les règles sont les suivantes : écrire sur le vif, ne pas écrire plus de 100 mots, rapporter des éléments réels de sa journée sans en inventer et sans se référer à un jour antérieur, suivre la thématique de la date correspondante. La liste des thèmes et le règlement sont ici

Valentyne, sur son blog "La jument verte", Fred Mili, sur "Histoire et Nouvelles", Marlaguette, sur "Destinée de pacotille", Jacou, sur "Les mots autographes", Dominique, sur "Un esprit sain dans un corsage",  se livrent aussi à cet exercice quotidien et périlleux.

 


26 janvier ¨ Aujourd'hui numéro[s] en couleur.

 

ÉCUREUIL

 

 

Deux
Fulgurances mordorées
Sur le tronc du tilleul.

Le ciel peluche
De mille flocons
Blancs
Qui se posent
Délicatement
Sur les fourrures
Fauves.

Ils se poursuivent
Jouent à cache-cache
Dans les branches dénudées
Par la rigueur
De l’hiver.

Sous l’œil impassible
D’une mésange

Bleue.


27 janvier ¨ Aujourd'hui journée des pieds.

20150127_094108.jpg

Aujourd’hui, j’étais sur le pied de guerre : j’avais une mission et c’est pied au plancher que j’ai parcouru les kilomètres qui me séparent de la boutique du ressemeleur qui m’attendait de pied ferme et déjà à pied d’œuvre ; on ne peut pas dire que je l’ai pris au pied levé ! Pas besoin de lui casser les pieds : il a immédiatement compris la raison de mon irruption. Comme il n’a pas les deux pieds dans le même sabot, il n’a pas mis les pieds dans le plat en me demandant ce qui était arrivé à ces chaussures.

 


28 janvier ¨ Aujourd'hui bu.

 

20150128_070528.jpg

 

Ce matin, comme tous les matins, bu ce pur nectar ambré.

Une explosion de succulence, quand les quintessences des fruits, des épices et du thé rouge fusionnent et s’harmonisent. Quand l’astringence de la cardamome et de la robe d’orange aiguise et révèle la fragrance de la cannelle et du girofle dont quelques pétales de rose tempèrent l’âpreté.

Bu avec volupté, accompagné de pain d’épice, sur lequel je dépose quelques subtilités d’orange amère.


29 janvier ¨ Aujourd'hui une princesse.

Georges Brassens

Ce soir, je vais laisser Georges Brassens dire à ma place. Il l'a si bien dit, cette histoire de princesse ! (clic)


30 janvier ¨ Aujourd'hui oublié de.

oublier

... Prévenir qu'aujourd'hui j'oublierai d'écrire. Agenda complètement saturé.


31 janvier ¨ Aujourd'hui moment lumi­neux.

 

Sans elle, point de couleur. Imaginez donc un monde sans fard, sans nuance, sans tonalité, sans pigment. On dit que la perception de la couleur dépend de l’âge, du sexe, de l’environnement et de la culture personnelle de chacun. Elle dépend aussi de la lumière, un spectre qui s’étend du violet au rouge, qui se mesure en nanomètres – de 400 à 700– au-delà desquelles la lumière devient invisible.

Scientifique, aujourd’hui ? Pas poétique, pas rigolote, pas sentimentale, pas lyrique ? Comment ?

Scintillements, flamboiements, poudroiements, chatoiements, embrasements, miroitements. Par proclamation de l’UNESCO. 2015 : année de la lumière !


1er février ¨ Aujourd'hui coup...

la compgnie des loups

... de cœur, pour un drôle de recueil de nouvelles. Les contes de notre enfance, ceux qui nous faisaient peur, en même temps qu’ils nous rassuraient, sont mis sens dessus-dessous. Déjà ils étaient très barbares, n’en déplaise aux bonnes âmes qui affirmaient qu’ils étaient « bons » pour nous. Là ils sont carrément sanglants, cannibales et érotisés. L’auteure revisite l’histoire de Barbe-Bleue et des autres héro[ïne]s de nos feuilletons enfantins. Quand la Mère-Grand de la petite fille en rouge n’est qu’un vil Loup-Garou, quand Barbe-Bleue déflore sa jeune épousée, quand… C’est, je le reconnais, cauchemardesque !

J’aime !


Les cahiers du jour du 5 au 11 janvier 2015 sont ici

Les cahiers du jour du 12 au 18 janvier 2015 sont ici 
Les cahiers du jour du 19 au 25 janvier sont ici

28 janvier 2015

CAHIERS DU JOUR - Semaine du 26 janvier au 1er février

aujourd'hui

Les 366 réels à prise rapide correspondent à un exercice d’écriture de Raymond Queneau tiré des Exercices de Style. Il s’agit d’écrire chaque jour un texte sur un thème proposé sous la forme “Aujourd’hui [quelque chose]“.

Les règles sont les suivantes : écrire sur le vif, ne pas écrire plus de 100 mots, rapporter des éléments réels de sa journée sans en inventer et sans se référer à un jour antérieur, suivre la thématique de la date correspondante. La liste des thèmes et le règlement sont ici

Valentyne, sur son blog "La jument verte", Fred Mili, sur "Histoire et Nouvelles", Marlaguette, sur "Destinée de pacotille", Jacou, sur "Les mots autographes", Dominique, sur "Un esprit sain dans un corsage",  se livrent aussi à cet exercice quotidien et périlleux.


 

26 janvier ¨ Aujourd'hui numéro[s] en couleur.

 

 

ÉCUREUIL

 

 

Deux
Fulgurances mordorées
Sur le tronc du tilleul.

Le ciel peluche
De mille flocons
Blancs
Qui se posent
Délicatement
Sur les fourrures
Fauves.

Ils se poursuivent
Jouent à cache-cache
Dans les branches dénudées
Par la rigueur
De l’hiver.

Sous l’œil impassible
D’une mésange

Bleue.


27 janvier ¨ Aujourd'hui journée des pieds.

20150127_094108.jpg

Aujourd’hui, j’étais sur le pied de guerre : j’avais une mission et c’est pied au plancher que j’ai parcouru les kilomètres qui me séparent de la boutique du ressemeleur qui m’attendait de pied ferme et déjà à pied d’œuvre ; on ne peut pas dire que je l’ai pris au pied levé ! Pas besoin de lui casser les pieds : il a immédiatement compris la raison de mon irruption. Comme il n’a pas les deux pieds dans le même sabot, il n’a pas mis les pieds dans le plat en me demandant ce qui était arrivé à ces chaussures.

 


28 janvier ¨ Aujourd'hui bu.

 

20150128_070528.jpg

 

Ce matin, comme tous les matins, bu ce pur nectar ambré.

Une explosion de succulence, quand les quintessences des fruits, des épices et du thé rouge fusionnent et s’harmonisent. Quand l’astringence de la cardamome et de la robe d’orange aiguise et révèle la fragrance de la cannelle et du girofle dont quelques pétales de rose tempèrent l’âpreté.

Bu avec volupté, accompagné de pain d’épice, sur lequel je dépose quelques subtilités d’orange amère.


29 janvier ¨ Aujourd'hui une princesse.

30 janvier ¨ Aujourd'hui oublié de.

31 janvier ¨ Aujourd'hui moment lumi­neux.

1er février ¨ Aujourd'hui coup.


Les cahiers du jour du 5 au 11 janvier 2015 sont ici
Les cahiers du jour du 12 au 18 janvier 2015 sont ici 
Les cahiers du jour du 19 au 25 janvier sont ici

25 janvier 2015

CAHIERS DU JOUR - Semaine du 19 au 25 janvier 2015

RÉELS

Les 366 réels à prise rapide correspondent à un exercice d’écriture de Raymond Queneau tiré des Exercices de Style. Il s’agit d’écrire chaque jour un texte sur un thème proposé sous la forme “Aujourd’hui [quelque chose]“.

Les règles sont les suivantes : écrire sur le vif, ne pas écrire plus de 100 mots, rapporter des éléments réels de sa journée sans en inventer et sans se référer à un jour antérieur, suivre la thématique de la date correspondante. La liste des thèmes et le règlement sont ici

Valentyne, sur son blog "La jument verte", Fred Mili, sur "Histoire et Nouvelles", Marlaguette, sur "Destinée de pacotille", Jacou, sur "Les mots autographes", Dominique, sur "Un esprit sain dans un corsage",  se livrent aussi à cet exercice quotidien et périlleux.


19 janvier 2015 ¨ Aujourd'hui dilemme.

2015

Ma photo de neige, prise à 20 h 30, je la mets en couleur, ou en noir et blanc ? 
En couleur, ça fait un peu pisseux. Le réverbère municipal ne réverbère pas grand chose.
En noir et blanc, ça fait un peu drame.
Certes. La neige pour moi, c'est drame. Mais je ne suis pas obligée de le dire à tout le monde !
Ah oui, je vais la jouer carte postale à l'ancienne.


20 janvier 2015 ¨ Aujourd'hui sans pitié.

Pitié, dit le pinson à la mésange,
Qui ce matin se goinfre de tournesol et d’arachide !
S’il te plaît, fais-moi une petite place sur la mangeoire.
La neige couvre le sol et mes pattes sont gelées.

Mais la demoiselle impassible continue à picorer
Jetant un œil courroucé à quiconque viendra
Becqueter quelques graines.

2015

Pitié, dit le rouge-gorge au pinson
Je suis plus petit que toi !
J’ai froid, j’ai faim !

Quand la mésange s’envole
Le pinson prend la place
Jetant un œil courroucé à quiconque viendra
Becqueter quelques graines.

Les petits oiseaux ont la dent dure !


21 janvier 2015 ¨ Aujourd'hui dégoût et des couleurs.

 

orange-moisie-4197106

Je l’aime ce marché du mercredi matin à Beaurepaire ! Une bourgade rurale Iséroise qui s’anime chaque semaine à la mode provençale. « Qui c’est qui veut des oranges ? Messieurs-dames, en passant, regardez mon cageot ! Regardez comme elles sont belles mes oranges ! J’en ai un plein cageot ! Bonjour Madame... » Comme disait Fernand Reynaud… Tiens, justement, en parlant d’oranges. C’est sûr que, ce matin, elles en avaient la couleur, celles du dessus du cageot. Mais celles du dessous… Dites ? Vous savez pourquoi elles n’étaient plus complètement orange ?


22 janvier 2015 ¨ Aujourd'hui la force.

baillon

Force est de constater que cette personne n’a pas de force d’âme et que je ne suis guère de force à affronter les mauvais procès qu’elle me fait. Il est au-dessus de mes forces de combattre la rouerie, la suspicion. C’est donc par la force des choses que j’ai demandé à être relevée de mes fonctions de correspondante de presse sur la commune dont elle est maire depuis quelques mois. Elle croit avoir fait un coup de force dont elle semble se réjouir. Elle ignore sans doute qu’en cas de force majeure, ce sont ses opposants qui uniront leurs forces.

 

 


23 janvier 2015 ¨ Aujourd'hui mélange.

 

mots

Mélange des mots avec un groupe de petits bouts de 5 et 6 ans. Chaque vendredi après-midi, je conduis un atelier d’écriture, dans le cadre des TAP (temps d’activités périscolaires). En ce moment c’est le cycle des plus jeunes, non scripteurs pour la plupart, mais déjà poètes. Ils sont tout étonnés de réussir à élaborer des petits textes collectifs, qui « font de la musique », disent-ils. Ce temps passé avec eux m’est très précieux. Mots-murmure, mots-mélodie, mots-poésie, mots-babil, mots-friselis, mots-chuchotis…


24 janvier 2015 ¨ Aujourd'hui c'est long.

 

0005 - 9 mars 1988

C’est long, une vie, quand elle a été mutilée

C’est long, une vie, quand l’essentiel est parti

C’est long, une vie, quand elle n’a plus de sens

C’est long, une vie, quand on a perdu la substance

C’est long, ma vie, sans toi, mon enfant.

 

 

 


25 janvier 2015 ¨ Aujourd'hui ce qui vous empêche d'écrire.

crayon-sur-clavier-ordinateur

Alors que je suis amenée à écrire à longueur de journée et que, pour cela, j’utilise l’ordinateur ou le smartphone, je me suis trouvée un peu démunie, cet après-midi, pour rédiger un petit post-it. Impossible de mettre la main sur un stylo en état de s’épancher sur mon minuscule ticket flavescent.

« C’est en écrivant qu’on devient écrevisse »… Qu’aurait pensé Alphonse Allais du vocable « tapuscrit », lui qui ne produisait que des « manuscrits » ?


Les cahiers du jour du 5 au 11 janvier 2015 sont ici
Les cahiers du jour du 12 au 18 janvier 2015 sont ici