28 décembre 2013

Page blanche : almanach

page blanche

Décembre n'est pas un mois pendant lequel je peux écrire.
Décembre n'est même pas un mois pendant lequel je peux lire vraiment.
Décembre est un mois... blanc.

VIDE
DÉSEMPLI
NÉANT
STÉRILE

Janvier arrive,
J'ai des billets en suspens,
des lectures que je n'ai pas chroniquées,
des poèmes dont je ne me suis pas fait l'écho.

 

Posté par C Martine à 20:44 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Page blanche : almanach

    Vivement janvier pour de nouvelles pages et de nouveaux échos.

    Posté par Marilyne, 28 décembre 2013 à 21:21 | | Répondre
  • Ecran vide n'est pas synonyme de coeur vide ! Vivement janvier, oui !

    Posté par Anne, 28 décembre 2013 à 22:12 | | Répondre
  • Vivement janvier... Je t'embrasse bien fort.

    Posté par soukee, 28 décembre 2013 à 22:20 | | Répondre
  • Blanc ne veut pas dire "rien" ou "vide", ce sont juste les mots du cœur qui se déplacent pour une autre mission.
    Ce que tu écris ici fait écho à mon mois de décembre vierge de lecture et d'écriture.
    Que 2014 te fasse renouer avec le rdv poésie du dimanche (je suis très égoïste!), très bonne année!

    Posté par Fransoaz, 01 janvier 2014 à 15:43 | | Répondre
Nouveau commentaire