08 mai 2015

CAHIERS DU JOUR : 8 mai ¨Aujourd'hui la ligne qui va de.

La ligne qui va du début à ... aujourd'hui…

Je ne sais pas comment, un jour, j'ai découvert cette page, presque anonyme, qui proposait d'écrire chaque jour, en cent mots maximum, sur un événement réel de la journée, L'idée m'a plu, dans le sens d'un entraînement quotidien qui dérouille les neurones.

2015-05-08 LIGNE

Aujourd'hui, je sais que je ne suis pas seule à jouer avec les mots et les thèmes.  Mais, je n'ai aucune responsabilité dans ces Exercices de Style, qui ne m'appartiennent pas et que je ne gère pas. Chacun fait ce qu'il veut, comme il veut, sans se référer à moi.

© Martine Littér'auteurs - 8 mai 2015 

 page FB

Prochain épisode : 9 mai¨ Aujourd'hui ventre.


06 mai 2015

CAHIERS DU JOUR : 6 mai ¨ Aujourd'hui un carré parfait

 

2015

Le carré est un quadrigone bien élevé

-         Si le carré n'était pas parfait, alors il serait rectangle. Losange. Trapèze. Parallélogramme. En tout cas, il aurait quand même quatre côtés. Quatre angles. Quatre sommets. Et il serait toujours un quadrilatère.

-         Pourquoi on dit "polygone" ? me demande le petit élève de CE1, abasourdi.

-         Polygone. Ça veut dire plusieurs (poly) angles (gone). Le carré a quatre angles. "Quadri"… c'est quatre.

-         Poly… c'est de la même famille que "poli"ce ! m'interrompt, ravi, le bambin qui, en français, patauge dans les mots de la même famille que… Ça existe, les carrés im"poli"s ?

© Martine Littér'auteurs - 6 mai 2015 

 page FB

 

Le règlement des "366 réels à prise rapide" et la liste des 18 participants que j'ai répertoriés à ce jour sont ici

 

Prochain épisode : 7 mai ¨ Aujourd'hui pour de semblant.

05 mai 2015

CAHIERS DU JOUR : 5 mai ¨ Aujourd'hui je pourrais tout aussi bien

2015

Tout tient dans un "S". Pourrai-je ou pourrais-je ? La première hypothèse réduit la part d'incertitude de l'avenir, alors que la deuxième renforce cette part d'incertitude. Alors, aujourd'hui, mentalement, j'ai dressé la liste des choses que j'avais à faire et je me suis attachée à écouter la prononciation de ce verbe "pouvoir" lorsque je l'employais : [e] vs [ɛ]. Eh bien, c'est le [ɛ] qui a remporté l'épreuve. On dit que le conditionnel [ɛ] exprime une action incertaine voire purement imaginaire alors que le futur [e] exprime une action dont la réalisation est quasi certaine.

© Martine Littér'auteurs - 5 mai 2015 

 page FB

 

Le règlement des "366 réels à prise rapide" et la liste des 18 participants que j'ai répertoriés à ce jour sont ici

 

Prochain épisode : 6 mai ¨ Aujourd'hui un carré parfait.

04 mai 2015

CAHIERS DU JOUR : 4 mai ¨Aujourd'hui insecte

2015

Une petite bourdonneuse est entrée dans ma maison. Paniquée, elle heurtait les carreaux, voulant trouver une issue qui la sortirait de ce mauvais pas. Je lui ai ouvert la fenêtre. À tire d'aile, elle s'est enfuie.

Vers quel destin ?  On ne peut que lui souhaiter de trouver sur son chemin de belles efflorescences à butiner, pour se nourrir et nourrir son essaim. Comment pourtant ne pas craindre que de mortifères pesticides ne se soient déposés sur les gynécées qu'elle ira picorer ?

B*yer a déposé une plainte contre la Commission Européenne pour qu'elle retire les restrictions imposées à l'utilisation des pesticides assassins. Nous serons les prochaines victimes.

© Martine Littér'auteurs - 4 mai 2015 

 page FB

 

Le règlement des "366 réels à prise rapide" et la liste des 18 participants que j'ai répertoriés à ce jour sont ici

 

Prochain épisode : 5 mai ¨ Aujourd'hui je pourrais tout aussi bien.

03 mai 2015

CAHIERS DU JOUR : 3 mai ¨Aujourd'hui ce qu'il y a dedans

2015-05-03 CE QU'IL Y A DEDANS

Au détour d'un chemin, à l'orée de la forêt de Bonnevaux, mes pas m'ont conduite ici. Cette maison en pisé traditionnel, classique des anciennes constructions dauphinoise, nichée dans une clairière, m'a inspiré un immense sentiment de sérénité. Je ne connais pas ses propriétaires, mais je sais que cette demeure n'est pas abandonnée et que l'intérieur est aménagé pour être confortable, dans l'observance des pratiques conventionnelles de l'époque de son édification.

Dedans est la mémoire préservée
de tous ceux qui y ont vécu,
s'y sont aimés,
y sont décédés
et ont engravé
l'empreinte de leur âme.

© Martine Littér'auteurs - 3 mai 2015 

 page FB

 

Le règlement des "366 réels à prise rapide" et la liste des 18 participants que j'ai répertoriés à ce jour sont ici

 

Prochain épisode : 4 mai ¨Aujourd'hui insecte.


02 mai 2015

CAHIERS DU JOUR : 2 mai ¨Aujourd'hui sucré.

sucre

Sucré [syn.] : sirupeux, mielleux, doucereux, édulcoré, melliflu, douceâtre, onctueux, patte-pelu, sournois, fade, hypocrite, gnangnan, mièvre, chafouin, mignard, chattemite, cauteleux…

Cette liste, non exhaustive, des synonymes de ce vocable poisseux explique sans doute pourquoi « sucré » n’entre pas dans mon vocabulaire. Comme dit un proverbe yiddish,  « le sucre ne sert à rien quand c’est le sel qui manque ». Le sel de la vie ? Son piquant, son piment. Ce petit exhausteur qui vient donner de l’importance aux choses que nous vivons.

© Martine Littér'auteurs - 2 mai 2015 

 page FB

 

Le règlement des "366 réels à prise rapide" et la liste des 18 participants que j'ai répertoriés à ce jour sont ici

Prochain épisode : 3 mai ¨Aujourd'hui ce qu'il y a dedans.

01 mai 2015

CAHIERS DU JOUR : 1er mai ¨ Aujourd'hui comment je pense à demain.

2015

Demain, c'est presque maintenant, puisqu'il ne reste que trois heures pour y parvenir. Demain sera un autre jour, dit-on couramment, et certains ajoutent que les jours se suivent et ne se ressemblent pas. C'est vrai, d'une certaine façon, si je consulte mon agenda. Demain sera nouveau. Mais demain c'est aussi la persistance de tout ce qui m'habite, et ma souffrance, inapaisable, de penser que plus jamais je ne reverrai mon fils. Demain aussi, ce sera ainsi, comme aujourd'hui.

© Martine Littér'auteurs - 1er mai 2015 

 page FB

 

Le règlement des "366 réels à prise rapide" et la liste des 18 participants que j'ai répertoriés à ce jour sont ici

Prochain épisode : 2 mai ¨Aujourd'hui sucré.

27 avril 2015

CAHIERS DU JOUR : 27 avril ¨ Aujourd'hui orange.

Heureusement que j'ai un parapluie, aujourd'hui : il pleut des cordes. 

pluie

Mais ce qui est cool, c'est qu'il est… orange ! La preuve !

2015

© Martine Littér'auteurs - 27 avril 2015 

 page FB

 

Le règlement des "366 réels à prise rapide" et la liste des 18 participants que j'ai répertoriés à ce jour sont ici

Prochain épisode : 28 avril¨ Aujourd'hui le confort c'est.

26 avril 2015

CAHIERS DU JOUR : 25 avril¨ Aujourd'hui la famille & 26 avril¨ Aujourd'hui table de.

 

2015

Deux réels en un, encore une fois, faut pas que ça devienne une habitude, quand même. Surtout que je trouve une bonne raison d'unir les deux thèmes à mon avantage. D'aucuns diront que l'excuse est trop facile et que si ma famille avait réservé une bonne table dans un restaurant interplanétaire, elle aurait évité de conjuguer la table de treize. Pas de Judas chez nous, même si les microviseurs sont de mode. De toute façon, les membres de ma famille se comptent sur les doigts d'une seule main, alors treize, vous pensez !

© Martine Littér'auteurs - 26 avril 2015 

 page FB

 

Le règlement des "366 réels à prise rapide" et la liste des 18 participants que j'ai répertoriés à ce jour sont ici

Prochain épisode : 27 avril ¨ Aujourd'hui orange.

25 avril 2015

LES PLUMES DU DÉSIR, chez Asphodèle

plumes

J'emporte ma peluche, dit l'enfant. Tu sais bien qu'elle me donne des allergies, dit la mère. Je prends du chocolat, dit le père.

Ils attendent tous les trois le tramway. Quelle idée que d'emprunter cette machine pour partir en voyage d'amour !

Ce sera un nouvel envol, dit le père. Pourvu qu'il ne soit pas éphémère, dit la mère. C'est la première fois qu'on part, dit la petite.

Laissez-vous vibrer, dit la brise.

Oubliez la censure du déplaisir, dit l'étincelle.

Gardez l'envie des gourmandises de la vie, dit le tapir plein de rides.

J'ai besoin de valser, dit la mère. J'aimerais un baiser, dit le père. Est-ce que vous m'aimez, dit la fillette.

J'ai quelques velléités d'écrire, dit l'auteur, en contemplant les volutes du lierre enroulé autour de la carrosserie rubigineuse du chemin de fer.

Immobile et engourdi.

© Martine Littér'auteurs - 25 avril 2015 

 page FB

 

ASPHODELE

Tous les mots de la collecte ont été utilisés, dit l'autrice, l'auteuse, l'auteure qui aime chercher chez Asphodèle des sources d'inspiration.

Allergie, velléité, brise, espérance, étincelle, écrire, déplaisir, censure, enfant, gourmandise, première, tramway, rides, éphémère, envie, amour, voyage, peluche, chocolat, tapir (l’animal ou le verbe au choix), envol, baiser (dans le sens que vous voulez), vibrer, volutes, valser, attendre.

Nous avons été nombreux à aimer ces mots, disent les plumitifs :

MonesilleGhislaine53Val-Grenouille59LilouSoleilMelle La DémoneThiébault de Saint-AmandSoèneJacou33,  Martine27Modrone-EeguabCériatPascal Bléval,Mélusine80Les mots d’IsabelleAstrid-ToinetteRéjanieEmilieBerdFred Mili-Choupi,Carnets ParesseuxBizak,MarlaguetteDimDamDom59Célestine.

Posté par C Martine à 06:30 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,