25 avril 2015

LES PLUMES DU DÉSIR, chez Asphodèle

plumes

J'emporte ma peluche, dit l'enfant. Tu sais bien qu'elle me donne des allergies, dit la mère. Je prends du chocolat, dit le père.

Ils attendent tous les trois le tramway. Quelle idée que d'emprunter cette machine pour partir en voyage d'amour !

Ce sera un nouvel envol, dit le père. Pourvu qu'il ne soit pas éphémère, dit la mère. C'est la première fois qu'on part, dit la petite.

Laissez-vous vibrer, dit la brise.

Oubliez la censure du déplaisir, dit l'étincelle.

Gardez l'envie des gourmandises de la vie, dit le tapir plein de rides.

J'ai besoin de valser, dit la mère. J'aimerais un baiser, dit le père. Est-ce que vous m'aimez, dit la fillette.

J'ai quelques velléités d'écrire, dit l'auteur, en contemplant les volutes du lierre enroulé autour de la carrosserie rubigineuse du chemin de fer.

Immobile et engourdi.

© Martine Littér'auteurs - 25 avril 2015 

 page FB

 

ASPHODELE

Tous les mots de la collecte ont été utilisés, dit l'autrice, l'auteuse, l'auteure qui aime chercher chez Asphodèle des sources d'inspiration.

Allergie, velléité, brise, espérance, étincelle, écrire, déplaisir, censure, enfant, gourmandise, première, tramway, rides, éphémère, envie, amour, voyage, peluche, chocolat, tapir (l’animal ou le verbe au choix), envol, baiser (dans le sens que vous voulez), vibrer, volutes, valser, attendre.

Nous avons été nombreux à aimer ces mots, disent les plumitifs :

MonesilleGhislaine53Val-Grenouille59LilouSoleilMelle La DémoneThiébault de Saint-AmandSoèneJacou33,  Martine27Modrone-EeguabCériatPascal Bléval,Mélusine80Les mots d’IsabelleAstrid-ToinetteRéjanieEmilieBerdFred Mili-Choupi,Carnets ParesseuxBizak,MarlaguetteDimDamDom59Célestine.

Posté par C Martine à 06:30 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur LES PLUMES DU DÉSIR, chez Asphodèle

    ah bravo ! j'aime le parti pris... C'est vivant et plaisant !
    avec le sourire

    Posté par lilousoleil, 25 avril 2015 à 09:01 | | Répondre
  • Quelle efficacité ! Bravo et bonne fin de semaine

    Posté par de saint amand, 25 avril 2015 à 09:36 | | Répondre
  • Rubigineuse, non ferrugineuse dit l'artiste !
    Joli voyage en tramway en tout cas.

    Posté par Fred Mili, 25 avril 2015 à 10:09 | | Répondre
  • Plaisir du voyage immobile de la lecture dit le lecteur !

    Posté par monesille, 25 avril 2015 à 12:43 | | Répondre
  • Joliment tourné ; un seul reproche, c'est trop court !
    la suite..... !!!!

    Posté par carnetsparesseux, 25 avril 2015 à 13:21 | | Répondre
  • C'est doux et triste à la fois.Un départ (Très bien) raconté de façon plaisante et originale!L'excitation, l'attente, l'espoir...

    Posté par Emilie, 25 avril 2015 à 14:44 | | Répondre
  • Quel joli texte très vivant, bravo

    Posté par Isabelle, 25 avril 2015 à 14:55 | | Répondre
  • C'est presque du Queneau à la "Zazie dans le métro" ! "La famille prend le tramway" ! J'aime tes velléités toujours suivies d'effets justes et émotionnellement puissants ! Surtout, reste cette velléitaire !!!

    Posté par Asphodèle, 25 avril 2015 à 15:21 | | Répondre
    • Un tramway stationnaire qui ne pourra les emmener que là où leur imaginaire les portera.

      Posté par M Litér'auteurs, 25 avril 2015 à 17:10 | | Répondre
  • Ils sont dans un dialogue un peu de sourd où chacun apporte son désir, mais ils sont émouvants par le simple fait qu'ils ont des envie simple à la portée de chacun et pourtant si difficile à concrétiser à quai/ Mais là pour le coup, c'est vraiment le tramway désir le bien nommé ^^

    Posté par Rejanie13, 26 avril 2015 à 06:11 | | Répondre
  • Le tapir rempli de rides est un peu flippant...j'aimerais pas le rencontrer au coin d'un bois. Mais ton texte est très bien construit, comme une mini pièce de théâtre.
    Bravo

    Posté par celestine T, 26 avril 2015 à 10:26 | | Répondre
  • J'aime le conseil de la brise

    Posté par Martine27, 26 avril 2015 à 16:02 | | Répondre
  • Juste un mot: MAGNIFIQUE!!

    Posté par MyriadeJ, 26 avril 2015 à 16:08 | | Répondre
  • j'aime bien la "carrosserie rubigineuse" et je souris en pensant à un de mes chouchous disparus et son "eau ferrugineuse" !

    Posté par mariejo64, 26 avril 2015 à 21:48 | | Répondre
  • J'aimerais écrire comme tu le fais, dit la "jalouse de Lyon"
    Comme c'est poétique, léger, plaisant à lire... et court !
    Bravo !
    Bises de Lyon en gris

    Posté par Soene, 27 avril 2015 à 11:49 | | Répondre
  • Quelle histoire!!!!!!! j'aime beaucoup

    Posté par Ghislaine, 27 avril 2015 à 13:36 | | Répondre
  • Laissez-vous vibrer ! Oh ouiiiiiii

    Posté par Val grenouille, 28 avril 2015 à 13:37 | | Répondre
  • Que c'est joli, j'aime beaucoup.
    Merci Martine c'est toujours un plaisir de venir te lire!!!
    Bisous.
    Domi.

    Posté par dimdamdom59, 29 avril 2015 à 22:42 | | Répondre
  • Il y a là une fantaisie que j'aime beaucoup, Bravo à l'auteur dont j'apprécie les velléités . Sans oublier le rythme poétique.

    Posté par eva, 01 mai 2015 à 21:45 | | Répondre
  • agréable ce mouvement, les personnages liés, et se déplaçant d'un même élan, en route vers vers l'aventure et pourtant c'est statique

    Posté par la fllibust, 03 mai 2015 à 08:58 | | Répondre
Nouveau commentaire