05 janvier 2015

LE JOURNAL DE PETER - Sébastien Perez & Martin Maniez

COUVERTURE

Le Journal de Peter

Sébastien Perez & Martin Maniez
Milan Jeunesse (1er octobre 2009)
50 pages

 

 

Peut-être ne se prénomme-t-il pas comme cela, mais c’est égal. C’est Sœur Anne, la surveillante de l’orphelinat dans lequel il échoue qui le baptise ainsi. Et comme l’enfant s’en accommode, il sera donc Peter.

Lorsqu’on ouvre cet album, on pénètre ex abrupto dans la vie d’un jeune garçon, amnésique, en mal de maman. Mais on n’ouvre pas n’importe quel album de n’importe quelle vie ! C’est… comment dire… sublime. Fastueux. Non. Ce n’est pas ça. C’est…

PETER

Comme l’impression de m’aventurer dans un cahier d’enfant qui y aurait consigné ses joies et ses peines, ses quêtes, ses observations. Un cahier aux pages jaunies, adorné de dessins, de photos, de billets secrets. Un cahier qui a vécu, maculé de taches d’encre, d’eau, (de larmes ?), d’esquisses, de griffonnages. Comme l’impression que c’est véritablement un enfant qui a tenu ce cahier. Mais sans mièvrerie.

LONDRES

Martin Maniez a réalisé là une œuvre d’art. Des œuvres d’art. Parce que chaque page fourmille d’illustrations toutes plus éprouvées les unes que les autres. Les crayonnés sont extraordinaires, qu’ils soient exécutés à l’encre de Chine, à la mine de plomb, à l’encre de couleur ou au crayon de couleur. C’est fabuleux. L’album est un livre-objet dans lequel alternent différentes formes d’expression : photos délavées par le temps, certificat d’admission à l’orphelinat, article de presse, planches ornithologiques, ébauches de portraits, plan de Londres, lettres, crobars…

Sébastien Perez, l’auteur de cet album sensible et touchant, ne propose pas une réécriture des aventures de Peter Pan. Il le positionne « avant » le conte de James Matthew Barrie. Si, ici, le jeune garçon n’a pas encore modelé son pays imaginaire, il est déjà à la recherche de sa génitrice. D’ailleurs, son journal n’est autrement constitué que des lettres qu’il adresse à sa mère et qu’il signe « Peter ». « Maman »… c’est ainsi que débute chaque émouvante missive. Il ne doute pas un seul instant qu’il la retrouvera ; chaque lettre du journal intime de l’enfant fournit un indice au lecteur.

001 LES ENFANTS PERDUS

Quelques repères pour les connaisseurs (et – mais je n’ose l’imaginer– pour ceux qui n’ont jamais entendu parler de Peter Pan) : les enfants perdus, les pirates, le capitaine Crochet, la Fée Clochette, les Peaux-Rouges, Londres… Bien sûr, Wendy est absente de ce paysage admirablement brossé par Sébastien Perez et Martin Maniez.

LES PIRATES

Me voici désormais devant un terrible dilemme : où classer, dans ma bibliothèque et dans mon cœur, cet album ? Il est, dit-on, dédié aux enfants à partir de 8 ans. C’est irréfragable. C’est un livre-jeu qui conte les aventures d’un personnage de l’enfance.

Mais c’est un livre-objet où éléments textuels, typographiques et artistiques s’entrelacent pour former un ouvrage que l’on croirait unique. J’ai l’impression de l’avoir déniché dans un vieux coffre empli des souvenirs de mes ancêtres.

Ce journal est un coup de cœur, en ce début d’année. Pour petits et grands, à lire à relire, à conserver précieusement, à manipuler…

L'ENVOL

La quinzaine du conte de Mina (là, c’est chez elle) et Marilyne (ici, c’est chez elle) s’est terminée hier. Elles m’ont donné envie de retourner au pays de mon enfance. Mais avec « Le Petit Chaperon Rouge » et « La mort de Gilgamesh », Myriam Mallié dessillera ses lecteurs : les contes, c’est aussi pour les adultes ! Mes billets sont ici & .

Mina a aussi lu Le Petit Chaperon Rouge : elle en parle ici.

Marilyne a lu (relu) « Le Journal de Peter » (c’est d’ailleurs elle qui m’a fait craquer) : elle en parle ici.

Posté par C Martine à 08:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur LE JOURNAL DE PETER - Sébastien Perez & Martin Maniez

    Fabuleux billet ( et c'est magique de commencer l'année par un coup de coeur, ravie de t'y avoir emmenée )

    Posté par Marilyne, 05 janvier 2015 à 08:56 | | Répondre
  • Chouette, ce livre est donc toujours disponible, si je comprends bien... (j'avais déjà été charmée par le billet de Marilyne aussi...)

    Posté par Anne, 05 janvier 2015 à 13:35 | | Répondre
    • Oui, Anne, ce petit bijou est toujours publié (d'ailleurs, je crois que Marilyne ne commente que des ouvrages que l'on peut toujours trouver). Je te le conseille. Un mélange d'audace et de délicatesse, et bien plus encore !

      Posté par M Littér'auteurs, 05 janvier 2015 à 15:14 | | Répondre
  • Bah dis donc ! Vous allez me faire craquer ! Surtout si c'est antérieur à Peter Pan qui a été un de mes "films" (eh oui pas livre) fondateurs quand j'étais enfant... tu en parles superbement !

    Posté par Asphodèle, 05 janvier 2015 à 16:09 | | Répondre
Nouveau commentaire