30 septembre 2014

L'INCESSANT ~ Charles Juliet

L'INCESSANT CHARLES JULIET

L’incessant
Charles Juliet
Théâtre
P.O.L éditeur (22 septembre 2011)
38 pages

 

Deux voix intérieures… deux voix qui s’affrontent, se confrontent, se collettent, deux êtres qui dialoguent ou qui tentent de le faire. L’une et l’autre s’incarnent dans le même personnage. L’une est féminine, l’autre masculine. Les deux parties de l’être. Contradictoires, discordantes, incompatibles. Qui se mènent un combat sans merci. Qui évaluent et opposent les valeurs respectives qu’ils défendent âprement, chacun pour soi.

« L’homme » se complaît dans un engourdissement dont il se lamente. « La femme » défend la cause de la lutte contre la négation, « l’auto-négation ». Elle est la petite voix qui résonne et raisonne en chacun de nous. Certains la nomment conscience Il est l’apparent, l’ostensible, le paraître. Alors qu’il se plaint de toutes les misères du monde, elle prône l’accord avec une vie en cohérence : « Tu te répands en anathèmes sur l’incompréhension, l’intolérance, l’avidité, la haine, la barbarie…, mais toi, dans quel camp vas-tu te ranger ? Seras-tu de ceux qui vont ajouter à la confusion, l’injustice, la violence ? Ou au contraire, vas-tu t’employer, dans la mesure de tes moyens, à combattre ces fléaux. »

L’exploration intérieure est, comme dans beaucoup de ses autres écrits, au cœur de cette œuvre de théâtre. C’est la voix que l’on entend parler en nous, cette petite voix intérieure qui essaie parfois désespérément de nous amener à la raison. Mais c’est aussi la voix qui modélise les valeurs auxquelles nous sommes confrontés.

Le dialogue intérieur « incessant » qui secoue notre apathie naturelle ; qui bouscule nos lâchetés et nos lassitudes ; qui nous met face à nos réalités ; qui nous souffle quelques stratégies pour nous ressentir mieux au cœur de notre être profond. En harmonie. Sans masque.

Mon premier contact avec cet auteur. Un contact qui m'a donné envie de poursuivre la rencontre. C'est Flo qui sur son blog "Fragments du paradis" (ici) souhaite fêter les 80 ans de ce grand Monsieur en incitant le plus grand nombre possible à lire et publier un avis sur un des ouvrages de Charles Juliet. Le 30 septembre (c'est à dire aujourdhui), en fin de journée, elle mettra en ligne une compilation des chroniques qui lui auront été communiquées. Ne manquez pas de suivre les liens.

Posté par C Martine à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur L'INCESSANT ~ Charles Juliet

  • Un auteur que j'ai noté il y a quelques temps chez Aifelle et qui m'attire de plus en plus, je le découvrirai ça c'est sûr !!! Un très beau billet...

    Posté par Asphodèle, 30 septembre 2014 à 10:10 | | Répondre
  • Je n'aime pas beaucoup lire du théâtre, mais pour lui, je ferai peut-être une exception.

    Posté par aifelle1, 30 septembre 2014 à 13:20 | | Répondre
  • Tu me donnes diablement envie de lire ce texte alors que je n'étais pas très partante à l'origine.

    Merci pour ton beau billet et ta participation

    Posté par Flo, 30 septembre 2014 à 14:12 | | Répondre
  • Lire du théâtre est moyennement ma tasse de thé, mais pour Charles Juliet, que ne ferait-on pas? Un premier contact pour toi avec l'auteur et j'espère chaudement que cela va continuer, il y a vraiment beaucoup à découvrir (Journaux, par exemple)

    Posté par keisha, 01 octobre 2014 à 08:59 | | Répondre
  • Asphodèle, Aifelle, Flo, Keisha. Merci de vos commentaires. Le théâtre. Moi non plus, ce genre littéraire ne me fait pas frémir. Mais voilà. Cet "incessant" m'a comblée d'aise.

    Posté par M. Littérauteurs, 03 octobre 2014 à 21:39 | | Répondre
  • Ce type d'écrit n'est vraiment pas ma tasse de thé. Mais (évidemment) tu intrigues Merci pour ce bel article.

    Posté par Kroustik, 03 octobre 2014 à 22:59 | | Répondre
Nouveau commentaire