16 mai 2014

DES MOTS, UNE HISTOIRE avec Olivia Billington

Pour toi, mon enfant

 

Ne subsiste plus raison
pour que poème
rime

vertige de la
valse funeste
l’alcool enivre

les mots qui dégringolent
d’étage en étage
leur tourbillon

pénètrent les baïnes
où s’engouffre
ma désespérance.

Ta vie s’est dissoute.

Sans rime. Sans raison.

 

Martine Littérauteurs - 13 mai 2014
pour Pierre - 04 mars 1988 - 01 décembre 2010

 

DES MOTS UNE HISTOIRE

Chez Olivia, une communauté d'écriture (ici). 

Posté par C Martine à 20:19 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur DES MOTS, UNE HISTOIRE avec Olivia Billington

  • Je ne sais pas quoi dire si ce n'est que c'est beau et ça me touche beaucoup, vraiment...

    Posté par Asphodèle, 17 mai 2014 à 11:34 | | Répondre
  • Très touchant ton magnifique poème triste. J'aime beaucoup.

    Posté par ceriat, 17 mai 2014 à 12:01 | | Répondre
  • Comme c'est triste ... Une désespérance poignante ...

    Posté par Valentyne, 18 mai 2014 à 06:48 | | Répondre
  • J'appréhendais la lecture de ce texte et... et l'émotion est là, Il est poignant et les deux dernières phrases vont droit au coeur.
    Merci d'avoir partagé cela avec nous.

    Posté par Olivia, 18 mai 2014 à 11:29 | | Répondre
  • ce poème dégage une émotion bouleversante , un manque qui ne se comblera jamais
    Courage !

    Posté par catfaz, 18 mai 2014 à 19:30 | | Répondre
  • hé bien dis donc! vite fait bien fait, court et bon!

    Posté par Adrienne, 19 mai 2014 à 18:00 | | Répondre
  • enfin, vite fait, c'est une façon de parler, bien sûr... mais tu avais sans doute compris?

    Posté par Adrienne, 19 mai 2014 à 18:01 | | Répondre
  • C'est très beau et que d'émotion.

    Posté par Jacou, 20 mai 2014 à 12:10 | | Répondre
  • Je lis ces lignes avec beaucoup d'émotion et je me souviens. Je me souviens exactement où j'étais quand j'ai lu ton mail. C'est très beau. Très touchant. Et encore une fois je suis avec toi. Je t'embrasse très fort.

    Posté par soukee, 23 mai 2014 à 16:23 | | Répondre
Nouveau commentaire