30 mars 2014

LA POÉSIE DANS LE BOUDOIR : Rose Ausländer

BLINDER SOMMER

Blinder Sommer / Été aveugle
Rose Ausländer
Æncrages & Co (15 juin 2010) – Voix de chants
Traduit de l’allemand par Dominique Venard

 

 

 

 

 

Le temps d’une respiration

 

Le temps d’une respiration
l’air a changé de couleur
L’herbe et les feuilles en séchant se teintent
au ciel un drapeau de paille pend

Le temps d’une respiration
une forme dans mes nerfs se glace
j’entends la silhouette d’un ange qui s’estompe

Il est temps de
construire le rêve en gris
il s’est agité s’est déjà
posé dans mes
cheveux le temps d’une respiration

Entre-temps le soleil s’est vitrifié et
fendillé je cherche à retrouver sa
forme intacte dans le Hudson mais
dans ses yeux devenus gris les
contours se sont noyés
Du nord vient une
main preste qui chasse
les gouttes vers
l’océan Atlantique
le temps d’une respiration

Rose Ausländer
Poétesse d’origine juive allemande (1901-1988)

 

BLINDER SOMMER 2

Posté par C Martine à 05:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur LA POÉSIE DANS LE BOUDOIR : Rose Ausländer

    Merci pour la découverte, Martine ! "J'entends la silhouette d'un ange qui s'estompe"... je savoure !

    Posté par Anne, 30 mars 2014 à 11:54 | | Répondre
  • Je ne connaissais pas non plus, c'est de toute beauté ! Je le copie pour mon cahier perso de poésie !

    Posté par Asphodèle, 30 mars 2014 à 14:37 | | Répondre
Nouveau commentaire