17 octobre 2013

CHUUUT ! Janine Boissard

chut boissard laffont

Il y a peu, j'avais dit à Marilyne, que j'étais lasse. Pas que de lire. Lasse tout simplement. Et que j'avais envie de parcourir un texte facile, genre Harlequinade, un texte où ma tête et mes pensées seraient au repos. Elle m'avait dir : "Et pourquoi pas ?". 

Alors, Chuuut ! j'ose à peine l'avouer ! J'ai tenté ce roman (mais que ça reste entre nous, surtout).

Tenté, et réussi à lire jusqu'à la 80ème page (sur 321, quand même).

Chopé dans le texte :  «On s'étonne parfois de ne pas sentir venir les évènements qui vont bouleverser notre vie, la changer pour toujours. Il me semble qu'au fond de nous, un signal doit nous en avertir, comme pour les animaux qui fuient avant le naufrage ou le tremblement de terre, mais nous sommes trop occupés pour le percevoir.»

Eh bien, j'ai senti venir les évènements dès ce moment, où le petit-fils prodigue, enfant coupable d'une fille de bonne, très bonne famille, honnie pour son mariage coupable, ses moeurs dissolues, et sa maladie sexuellement transmissible qui l'a éteinte, est accusé du viol et du meurtre d'une fillette, pauvre pour faire dans le genre (la fille des Alvarez, vous savez ? ceux qui...).

Cousu de fil blanc, à peine le quart du livre. 

Promis, je ne recommencerai plus. Dure est la chuuut(e)

Posté par C Martine à 20:44 - Commentaires [11] - Permalien [#]


Commentaires sur CHUUUT ! Janine Boissard

  • Je peine sur un roman jeunesse (un partenariat), pffff... bon, oui, mais je n'y crois qu'à moitié... Je vieillis... je fatigue aussi... mais... je n'ai pas envie de lire Janine Boissard , plutôt un polar sans prise de tête.

    Posté par Anne, 17 octobre 2013 à 21:31 | | Répondre
    • Même les polars arrivent me prendre la tête, faut que je cherche à comprendre tout le temps ! Ah ! cette rationalité, ce pragmatisme ! C'est parfois bien fatigant !

      Posté par Martine, 19 octobre 2013 à 08:55 | | Répondre
  • Bon. Je crois qu'il faudrait que tu tentes un autre genre... Mais qu'attends-tu pour lire " La Lettre à Helga " ??? Je t'assure, un magnifique moment.

    Posté par Marilyne, 17 octobre 2013 à 21:38 | | Répondre
    • Oui. "La lettre à Helga", elle m'attend. Pour l'instant je prends "Un repas en hiver" avec Hubert. C'est presque de saison.

      Posté par Martine, 19 octobre 2013 à 08:57 | | Répondre
  • Ou relire un bon classique...voilà une bonne idée...

    Posté par Jack, 18 octobre 2013 à 20:24 | | Répondre
    • Que me conseilles-tu, Jack ? Mais la crise est passée. Je retourne à ma littérature préférée, celle qui parle au cœur, celle qui donne à penser.

      Posté par Martine, 19 octobre 2013 à 08:59 | | Répondre
  • Il me semble qu'il faut aussi laisser la lassitude s'épuiser d'elle-même, face au dur métier parfois de vivre il vaut mieux quelques jours de sommeil, le temps de laisser l'engourdissement finir sa course et de recommencer un nouveau cycle. Quand on a une plume qui pétille comme la tienne on a forcément tout le reste qui va avec.

    Posté par Anis, 18 octobre 2013 à 23:36 | | Répondre
    • Merci Anis, pour ce joli compliment que tu fais à ma plume ! "Au clair de la Lune, mon ami Pierrot..." Il m'a entendue !

      Posté par Martine, 19 octobre 2013 à 09:01 | | Répondre
  • En plus vu ce que tu en dis ce n'est pas du léger, léger, non ?. Je plussoie avec la prescription de Marilyne. Une petite Lettre à Helga matin et soir et tu seras vite remise sur pieds.

    Posté par jerome, 19 octobre 2013 à 08:54 | | Répondre
    • Hi hi ! Merci Docteur, je vais suivre la prescription. J'ai très grande confiance en tes remèdes, en ceux de Marilyne et en ceux de mes amis blogueurs qui me font l'honneur de me lire !

      Posté par Martine, 19 octobre 2013 à 09:03 | | Répondre
  • Une auteure qui a bcp de succès à la bibli. Une lectrice insiste pour que j'en lise un... mais je n'ai pas encore eu le courage...

    Posté par Theoma, 10 novembre 2013 à 10:13 | | Répondre
Nouveau commentaire