23 décembre 2012

RENCONTRES POÉTIQUES : Thierry Cazals

Les enfants
aux mains et aux pieds
arrachés par les bombes
nous attendront à l'entrée du paradis

Il faudra leur rendre
chaque doigt chaque orteil
mais aussi

la mousse des sous-bois
les baisers de sable fin
la douce morsure des boules de neige

et tout l'infini du monde
qu'ils n'ont pas pu 

caresser

 

Thierry Cazals,
Un éléphant au paradis
Éditons Motus

Ana Yaël

Ana Yaël, illustratrice espagnole
son blog, ici
et son site,

Posté par C Martine à 06:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]


Commentaires sur RENCONTRES POÉTIQUES : Thierry Cazals

    Tout simplement magnifique, à offrir ou ...à s'offrir en ces temps de fêtes

    Posté par Dominique, 23 décembre 2012 à 09:57 | | Répondre
    • Connais-tu Le Petit Cul Tout Blanc Du Lièvre, du même poète ? Édité chez Motus, un recueil de haïkus destinés aux enfants.
      "le fond obscur de l'étang
      parfois une carpe
      tente de gober la lune"

      Posté par Littér'auteurs, 23 décembre 2012 à 10:16 | | Répondre
  • Cet album est magnifique, et pourtant... je préfère " le petit cul tout blanc du lièvre " qui s'envole. Si tu apprécie la plume de Thierry Cazals, offre-toi son recueil Le rire des lucioles, précieux.

    Posté par Marilyne, 23 décembre 2012 à 10:38 | | Répondre
    • Et cet haïku, le connais-tu ?

      Un claquement de doigt, un bruit de tonnerre :
      et il ne reste du monde extérieur qu'un silence sans fond,
      un silence qui ruisselle sur nous
      comme un torrent vigoureux et bienfaiteur…

      Posté par Littér'auteurs, 23 décembre 2012 à 13:52 | | Répondre
      • Non, je ne connaissais pas, et j'enlèverai " bienfaiteur "

        Posté par Marilyne, 23 décembre 2012 à 16:15 | | Répondre
      • Enlève, si tu veux ^^

        Posté par Littér'auteurs, 23 décembre 2012 à 18:07 | | Répondre
  • Que c'est beau... Merci, Martine ! Je note tous les titres pour mon expédition chez Pippa début janvier !

    Posté par Anne, 23 décembre 2012 à 12:18 | | Répondre
    • Début janvier, chez Pippa ? Oh ! comme j'aimerais être avec toi ! Mais il n'est pas dit du tout que je ne me prépare pas, pour dans quelque temps, une expédition en région parisienne !

      Posté par Littér'auteurs, 23 décembre 2012 à 13:56 | | Répondre
  • Terrible poème et tellement beau en même temps. Je note les références dans les commentaires.

    Posté par aifelle1, 23 décembre 2012 à 13:18 | | Répondre
    • Thierry Cazals est un poète. C'est sûr ! Ce qu'il dit va droit au coeur, Et pourtant tout est dit en phrases brèves, si brèves qu'elle frappent les sentiments de plein fouet.

      Posté par Littér'auteurs, 23 décembre 2012 à 14:00 | | Répondre
Nouveau commentaire