21 décembre 2012

LE LIVRE DE NOËL, Selma Lagerlöf

image

Présentation de l'éditeur

Au fil de ces récits, aussi charmants que des contes dits à la veillée, on fera la connaissance d'une petite fille suédoise qui reçoit un livre d'étrennes... en français. On découvrira l'origine de la légende de sainte Luce, très prisée en Suède. On saura ce que font les animaux durant la nuit de Noël et comment le rouge-gorge devint rouge. On apprendra qu'une mère peut être jalouse de sa propre fille. On lira l'aventure d'un colporteur, voleur et repenti. On assistera au dialogue entre un fossoyeur et le crâne d'un homme assassiné. Et l'on sera surpris par une confrontation inédite entre Jésus et Judas. De ce recueil, profondément empreint de foi religieuse mais aussi de chaleur et de philosophie, émane ce que l'on appelle volontiers la magie de Noël : un mélange de générosité et de mélancolie, de compassion et de joie, sublimé par le talent de conteuse de Selma Lagerlöf.


Une lecture tout à fait de circonstance ! Motivée aussi par ma participation au challenge "Je lis des nouvelles et des novellas", organisé par Lune. Motivée encore par le superbe souvenir que je conserve du "Merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède". Motivée, de surcroît par les clins d'oeil de Soukee (ici) et de Marilyne (). Motivée, enfin par l'approche de Noël. Ce recueil a été publié en 1945, cinq ans après la disparition de son auteure. Les récits qui le composent sont tirés de différentes oeuvres de Selma Lagerlöf.  Elle est la première femme à avoir obtenu le prix Nobel de littérature, en 1909. Son oeuvre est nourrie des légendes et de l'histoire de sa Suède natale. 

Le livre de Noël, c'est huit courts récits (nouvelles ? contes ?) issus des traditions suédoises de la fin du XIXe siècle. L'illustration de couverture ("La veille de Noël" de Carl Larsson) entraîne immédiatement le lecteur dans l'ambiance : quatre enfants, vêtus de sarrau, épient derrière une porte. On ressent leur curiosité joyeuse.

Le livre de Noël, c'est une plume douce, délicate, chaleureuse ; des textes d'une grande simplicité, porteurs de la morale et de la conviction religieuse qu'il faut, évidemment, replacer dans leur contexte historique et géographique. Mais leur caractère agréablement désuet ne trouble en rien une lecture faite à l'aube de 2013. Le charme opère, c'est bientôt Noël. On y lit la vie de gens simples, on y rencontre les mythes sur les animaux...C'est modeste, limpide, touchant. L'inspiration de Selma Lagerlöf hésite entre merveilleux, fantastique et surnaturel ; mais elle conserve un regard ferme sur la réalité. 

Un joli livre, édité chez Babel... à lire sous la couette, au coin du feu, ou à déposer délicatement au pied du sapin dans lequel scintillent boules et lumières, et que... on se prend à rêver que doucement, doucement, dehors, tombent les flocons.

Posté par C Martine à 11:52 - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur LE LIVRE DE NOËL, Selma Lagerlöf

    C'est vrai des classiques et des indémodables ils réapparaissent à chaque noël, pensons à Dickens !! mais c'est plutôt une bonne chose car chaque année je me dis, bon maintenant je le lis ...mais ....

    Posté par Dominique, 21 décembre 2012 à 14:34 | | Répondre
    • Bonjour la Lyonnaise ! Et merci de ton passage Parce que tu n'as pas lu ce petit recueil ? C'est comme moi avec les illuminations si je comprends bien
      Bon Noël à toi, même sans Selma Lagerlöf

      Posté par Littér'auteurs, 21 décembre 2012 à 18:13 | | Répondre
  • J'avais prévu de le présenter ce soir, voilà, tu l'as fait, les grands esprits... de Noël ^^

    Posté par Marilyne, 21 décembre 2012 à 17:33 | | Répondre
  • J'aimerais bien connaître ton avis

    Posté par Littér'auteurs, 21 décembre 2012 à 18:16 | | Répondre
  • Une belle lecture de saison. M'étonnerait pour autant que je trouve ce lirve au pied du sapin...

    Posté par jerome, 21 décembre 2012 à 21:47 | | Répondre
    • Et les pépettes risquent bien de ne pas se sentir concernées par ces contes, non plus

      Posté par Littér'auteurs, 22 décembre 2012 à 08:05 | | Répondre
  • Tout-à-fait à lire en ce moment. En plus, la couverture est très bien choisie.

    Posté par aifelle1, 22 décembre 2012 à 07:44 | | Répondre
    • Oui, j'aime beaucoup la couverture... les récits aussi, notamment celui qui donne le titre à ce recueil. Je pense que j'en ferai l'objet d'un prochain billet.

      Posté par Littér'auteurs, 22 décembre 2012 à 08:07 | | Répondre
Nouveau commentaire