20 décembre 2012

COMPTES DE NOËL, Delphine de Vigan

image

Cette nouvelle est la seule écrite par Delphine de Vigan, dans le recueil "NOUVELLES CONTEMPORAINES - Regards sur le monde". Très courte, comme il se doit. Très courte, mais une lucarne sur le monde d'aujourd'hui... contemporain comme l'annonce de titre du recueil.


Elsa.

Elsa qui met des chiffres partout dans sa vie ; lorsqu'elle apprend que son père, une nuit de Noël, est parti du domicile familial pour aller à l'autre bout du monde, elle s'occupe de la distance qui la sépare de lui, en kilomètres : "De l'autre côté, c'est l'Australie. À 20 000 kilomètres, 12 730 si l'on passe par le centre de la terre". Elle sait "résoudre les équations à trois inconnues, multiplier avec plusieurs chiffres (avant et après la virgule), diviser le plus petit par le plus grand..." et poutant, elle "donnerait tous les livres pour être comme les autres, dans cette innocence, [...] tous les livres pour croire encore au père Noël".

Elsa.

Elsa qui se demande si elle n'a pas des chiffres à la place du coeur. 

Elsa.

Elsa, un autre soir de Noël, longtemps après le départ de son père, qui va faire ses "comptes"....


Bien sûr, comme dans la plupart des nouvelles, on attend la chute, celle qui va nous surprendre, tant on n'aurait pas pu imaginer qu'elle tombe aussi inattendue. Celle de Delphine de Vigan n'est pas tellement déconcertante, non.Mais elle n'est pas décevante non plus. Ce n'est pas elle, cependant, qui nous donnera envie de croire au père Noël !


J'inscris ce billet dans le challenge de Lune : "Je lis des nouvelles et des novellas" (ici)

Je lis des nouvelles

L'index des recueils de nouvelles de ma bibliothèque est ici

 

 

 

Posté par C Martine à 07:27 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur COMPTES DE NOËL, Delphine de Vigan

    Une lecture de saison ! Et dire que je n'ai jamais rien lu de cette auteure...

    Posté par jerome, 20 décembre 2012 à 11:56 | | Répondre
    • No et moi, ma première rencontre toute en émotion et coup de coeur. Rien ne s'oppose à la nuit... respect pour la qualité de l'écriture au regard du thème abordé. Respect pour cette auteure qui sait parler d'elle, de son histoire sans les traiter comme des sujets de démonstration et en les dévoilant juste ce qu'il faut (et pourtant sans fard). J'aime beaucoup Delphine de Vigan. Moins aimé cette "petite" nouvelle, bien qu'elle ne m'ait pas rebutée !

      Posté par Littér'auteurs, 20 décembre 2012 à 13:46 | | Répondre
  • Et qu'as-tu pensé des autres nouvelles ?

    Posté par aifelle1, 20 décembre 2012 à 13:12 | | Répondre
    • Je ne les ai pas encore lues. Mais j'en parlerai, sans doute

      Posté par Littér'auteurs, 20 décembre 2012 à 13:47 | | Répondre
Nouveau commentaire