04 décembre 2012

IRIS ET L'ESCALIER ; Anna de Sandre & Chiaki Miyamoto

Iris couverture

Elle est bien mignonne cette petite Iris rouquinette. Chiaki Miyamoto, l'illustratrice, lui a offert de grands yeux, curieux du monde qui l'entoure. De grands yeux, un petit épi rebelle et une tenue soft, digne d'une fillette exploratrice. "Iris est haute comme trois pommes", annonce Anna de Sandre, l'auteure de ce rafraîchissant album destiné aux enfants de 3 à 6 ans. Iris a un "ami/ennemi" : "Escalier". 

Escalier lui en fait voir de toutes les couleurs, à cette petite louloute, avec ses 10 marches ! "Pied droit, pied gauche"... pendant qu'Iris combat sa peur, Escalier retient son souffle. Et quand elle arrive jusqu'au bout, soulagée, elle donne un bisou à la première marche.

Mais, c'est le travail des enfants de vouloir grandir encore. Avec ses dix marches, Escalier devient trop petit. Plus haut, toujours plus haut ! Iris veut grimper haut, très haut sur un arbre géant. Elle veut toucher le ciel, quoi de plus normal ?

La suite, il faut la lire, la dire, la découvrir... avec Iris, Partir au Pays des Très Grands Arbres, rencontrer des animaux très, très grands, où l'on se sent très petit. Toucher le ciel, les nuages... Grandir, en somme.

Bel album, au texte simple qui n'infantilise pas les enfants, aux traits doux et déliés. L'illustratrice utilise à merveille la technique du crayon de couleurs.

Trente-deux pages pour accompagner le câlin du soir, quand les yeux des petits se ferment sur le jour pour s'ouvrir sur les envies de grandeur.

Le blog d'Anna de Sandre est ici. Il s'appelle Biffures Chroniques.

Iris a sa propre page Facebook, ici Il ne tient qu'à vous de l'aimer.

Posté par C Martine à 18:18 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur IRIS ET L'ESCALIER ; Anna de Sandre & Chiaki Miyamoto

    Merci de cette chronique, vous avez tout à fait saisi l'esprit de l'histoire d'Iris et j'en suis très heureuse. Chiaki lui a fait des crayonnés magnifiques, j'ai beaucoup de chance de travailler avec elle.

    Posté par Anna de Sandre, 04 décembre 2012 à 19:30 | | Répondre
    • Plaisir pour moi que de rencontrer la petite Iris et ses "mamans". C'est obligé que de se dire qu'elle va (qu'elles vont ?) continuer à grandir, par-dessus les Très Grands Arbres... Merci Anna, merci Chiaki, d'avoir donné à partager un si bel album

      Posté par Littér'auteurs, 04 décembre 2012 à 20:20 | | Répondre
  • Tu nous donnes envie de lui emboîter le pas, à cette petite Iris au doux prénom !

    Posté par Anne, 05 décembre 2012 à 18:15 | | Répondre
    • Oui, mais pour ne pas l'empêcher de grandir, il va falloir la suivre sur la pointe des pieds À pas de loup... parce qu'elle n'a pas les deux pieds dans le même sabot, la poussinnette !

      Posté par Littér'auteurs, 05 décembre 2012 à 20:37 | | Répondre
  • Je ne connaissais pas mais je suis très intéressé. Merci pour la découverte^^

    Posté par jerome, 09 décembre 2012 à 09:46 | | Répondre
    • Anna de Sandre a aussi écrit un recueil de poèmes que j'aime bien : "Un régal d'herbes mouillées".

      Posté par Littér'auteurs, 09 décembre 2012 à 11:53 | | Répondre
  • Depuis la lecture d'Iris et l'escalier, une question existencielle à la maison : pourquoi les lapins jouent avec les girafes et pas avec les éléphants. Et on parle aux escaliers.

    Posté par Vero2bourg, 13 juillet 2013 à 16:38 | | Répondre
Nouveau commentaire