27 novembre 2012

MOI, SI J'ÉTAIS GRAND ; Éva Janikovszky & László Réber

 

image

Le mot de l'éditeur "La joie de lire :

Politiquement incorrects et légèrement subversifs, les textes d’ Eva Janikovszky et les dessins de László Réber font mouche et ébranlent nos convictions d’adultes. Leurs livres incroyablement modernes font partie du patrimoine mondial de la littérature jeunesse ; des pépites à consommer sans modération.


L'édition originale de cet ouvrage a été pubiée, en Hongrie, en 1965. Les éditions "La joie de lire", de Genève, viennent, en avril 2012, de le rééditer pour la 2ème fois. Et moi, si j'étais grand(e), je penserais qu'ils ont bien eu raison de remettre cet album sous les feux de l'actualité de la littérature jeunesse. Moi, si j'étais grand(e), j'attendrais d'être vraiment grande pour lire et faie lire à mes (petits)enfants les conseils de ce bout de chou, qui en a des choses intéressantes à dire !

parce qu'être un garnement
est bien plus marrant
qu'être obéissant.

01

Ce petit bonhomme rondouillet, au pull rouge, au short un peu désuet en a des choses à dire !

être toujours sage
c'est terriblement ennuyeux,
et puis c'est très fatigant.

Le petit héros aux pommettes roses, aux cheveux en pétard, énumère toutes les injonctions des grands qui pourissent littéralement la vie des petits.

Il entraîne ensuite son lecteur dans une analyse très fine et pertinente des droits que s'arrogent les grands : 

Boire autant d'eau qu'ils veulent même quand ils sont en nage,
saluer d'une voix à peine audible...


Même que...


ils ne sont pas obligés
d'aller se coucher au moment
où il y a du suspens à la télé !

Un regard - vraiment - critique sur le monde adulte. Sur son emprise sur les petits, sur les valeurs qu'il transmet... Oui, l'éditeur a raison, on peut penser que c'est subversif ! Oui. Mais le p'tit loup se prend à rêver : "Moi, si j'étais grand"... je m'arrogerais plein de droits : se tenir à genoux sur la chaise, toujours ; faire pousser un palmier dans le verre à dents ; manger une tablette géante de chocolat avant le déjeuner ; prendre des cours d'attrape-mouches.... moi, si j'étais grand, je ferais tout ce qui est interdit aux petits.

Ça serait vraiment trop bien de tirer la langue aux interdits ! Mais, si j'étais [encore plus] grand, se demande le petit homme ! Eh bien, il se marierait, ben voyons ! Ils joueraient d'abord ensemble, avec "la fille qu'[il aurait] épousée", à être des petits, puis, devenus parents... ils seraient devenus grands !

Quel superbe album, autant dans l'esprit que dans la forme ! Il n'a pas pris une ride, et les illustrations ne sont pas si démodées que l'on pourrait le croire (elles ont un côté "art naïf" qui est tout à fait de mode).

 

02

Voici un ouvrage qui va rejoindre la PAL de mes petits bouts, pour les moments où ils sont en vacances à la maison. Un joli coup de coeur pour moi !

Posté par C Martine à 14:58 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur MOI, SI J'ÉTAIS GRAND ; Éva Janikovszky & László Réber

    D'accord, je m'en vais aller voir cet album de plus près, il est très intéressant ( et de toute façon, je passe toujours au stand La Joie de lire )
    ( cette année, à Montreuil, j'ai vu qu'il y avait un stand consacré à Janusz Korczak, et les éditions Rue du Monde publient un bel album jeunesse en hommage. Je te raconterai )

    Posté par Marilyne, 27 novembre 2012 à 15:36 | | Répondre
  • j'ai acheté les deux édités. Ils sont très beaux mais ils restent tout de même difficiles d'accès.

    Posté par Theoma, 30 novembre 2012 à 14:24 | | Répondre
    • Tiens ? mon p'tit loup de 7 ans s'en est emparé immédiatement ! Oui, cet album est beau, dans ce style naïf (style qui pourrait d'ailleurs rebuter quelques gamins empreints de high tech), mais je trouve que les textes sont terriblement explicites, même en fin 2012 !

      Posté par Littér'auteurs, 30 novembre 2012 à 15:09 | | Répondre
  • On dirait que cet album apprend à penser par soi-même, non ?

    Posté par Anne, 03 décembre 2012 à 21:52 | | Répondre
Nouveau commentaire