01 janvier 2000

LES TROIS LUMIÈRES ; Claire Keegan

trois lumières

Présentation de l'éditeur

Dans la chaleur de l’été, un père conduit sa fille dans une ferme du Wexford, au fond de l’Irlande rurale. Bien qu’elle ait pour tout bagage les vêtements qu’elle porte, son séjour chez les Kinsella, des amis de ses parents, semble devoir durer. Sa mère est à nouveau enceinte, et il s’agit de la soulager jusqu’à l’arrivée du nouvel enfant. Au fil des jours, puis des mois, la jeune narratrice apprivoise cet endroit singulier, où la végétation est étonnamment luxuriante, les bêtes grasses et les sources jaillissantes. Livrée à elle-même au milieu d’adultes qui ne la traitent pas comme une enfant, elle apprend à connaître, au gré des veillées, des parties de cartes et des travaux quotidiens, ce couple de fermiers taciturnes qui pourtant l’entourent de leur bienveillance. Pour elle qui n’a connu que l’indifférence de ses parents dans une fratrie nombreuse, la vie prend une nouvelle dimension. Elle apprend à jouir du temps et de l’espace, et s’épanouit dans l’affection de cette nouvelle famille qui semble ne pas avoir de secrets. Certains détails malgré tout l’intriguent : les habits dont elle se voit affublée, la réaction de Mr Kinsella quand il les découvre sur elle, l’attitude de Mrs Kinsella lors de leurs rares sorties à la ville voisine…


 

Posté par C Martine à 11:58 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur LES TROIS LUMIÈRES ; Claire Keegan

    Keegan est fantastique. J'ai pleuré à la fin de cette histoire. Son recueil de nouvelles est également excellent, même si j'ai pas accroché à la première nouvelle.

    Posté par Anna de Sandre, 17 novembre 2012 à 11:13 | | Répondre
  • Bonjour Anna. Je pense que je ne vais pas trop tarder pour faire la connaissance de cette auteure. C'est une amie qui m'a offert ce livre, cet été. Il est temps que je me plonge dans son livre !

    Posté par C Martine, 17 novembre 2012 à 17:34 | | Répondre
  • Vu la liste des auteurs cités, je pense que vous ne serez pas déçue.

    Posté par Anna de Sandre, 17 novembre 2012 à 18:00 | | Répondre
Nouveau commentaire